Mercredi 12 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'armée menacerait d'arrêter les locaux en contact avec l'armée Shan

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 06/11/2018 à 15:00 | Mis à jour le 06/11/2018 à 15:14
armée birmanie

Le Conseil de Restauration de l'Etat Shan (RCSS) affirme que l'armée birmane a prévenu lors d'un meeting publique qu'elle arrêterait, en accord avec la loi sur les rassemblements illégaux (Unlawful Associations Act), toute personne entrant en contact avec le RCSS. L'armée aurait fait venir dans le district de Kyaukme des résidents de Mong Tin, Mang Khar, Sakandar et Naung Bein, a majorité Shan, pour faire l'annonce. Le colonel Sai Oo, porte-parole pour le RCSS s'est dit très étonné : “Le RCSS est une organisation légale et n'est plus officieuse. Ils ne devraient pas menacer nos concitoyens.” Le RCSS, en signant l'Accord de Cessez-le-feu National (NCA) en 2015,  a obtenu par le gouvernement un statut spécial ne le rendant plus illégal aux yeux de la loi sur les ‘rassemblements illégaux’. De ce fait, n'importe quel citoyen devrait pouvoir échanger avec le groupe armé. Cependant le cessez-le-feu est régulièrement ignoré par les deux armées et les tensions ont à nouveau gagné en intensité dernièrement. Le RCSS a également annoncé la semaine dernière prendre quelques distances avec le Comité de Surveillance du Cessez-le-feu Commun après avoir accusé la Tatmadaw de nombreuses violations et le Comité d’un manque d’ethique.

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire en Birmanie ?

GASTRONOMIE

Les saveurs d’Automne à l'honneur au Strand Restaurant

L'une des plus belles adresses culinaires de Yangon, le Strand Restaurant, a annoncé une série de dîners uniques en collaboration avec le célèbre chef étoilé et Meilleur Ouvrier de France: R. Durand.

Vivre en Birmanie

CULTURE

Contes birman: Pourquoi il y tant de pagodes à Bagan?

L’histoire birmane nous a transmis de nombreux contes, issus de tout le pays, qui transmettent une morale au travers d’une courte histoire. Guillaume Rebière, auteur passionné de la Birmanie...