TEST: 2242

La Tatmadaw accusée de crimes de guerre contre l’Arakan Army

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 29/05/2019 à 19:40 | Mis à jour le 29/05/2019 à 19:40
La Tatmadaw accusée de nouveaux crimes de guerre contre l’Arakan Army en Birmanie

Dans son rapport intitulé “Personne ne peut nous protéger : Crimes de guerre et abus dans l’état de Rakhine de Birmanie”, publié le 29 mai, Amnesty International accuse l’armée birmane (Tatmadaw) de crimes de guerre pour ses opérations contre l’Arakan Army, dans l’état de Rakhine. L’agence de surveillance du respect des droits de l’homme dans le monde a appelé le Conseil de Sécurité de l’ONU à porter la situation devant la Cour Pénale Internationale. “Moins de deux ans après l’outrage mondial causé par les atrocités de masse commises contre la population Rohingya, l’armée birmane commet de nouveau d’horribles abus contre les groupes ethniques de l’état de Rakhine”, a déclaré Nicholas Bequelin, directeur régional d’Amnesty International pour l’Asie de l’Est et du Sud-Est. Parmi ces abus, attaques sans distinction de cible, exécutions extrajudiciaires, arrestations arbitraires, ou encore tortures sont citées. “Les nouvelles opérations dans l’état de Rakhine montrent une armée impénitente, non réformée et qui ne prend pas ses responsabilités, qui terrorise les civils et impliquée dans de nombreux crimes dans le cadre d’une tactique délibérée”, a-t-il ajouté, avant de conclure “Il est clair que la pression internationale doit s’intensifier”.L’organisation a pu mener 81 interviews, dont 54 directement dans l’état de Rakhine, et a pu parler à des habitants Rakhine, Mro, Rohingya et Khami, de culte bouddhiste, chrétien, et musulman.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com