La région de Yangon sur le grill suite à un audit

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 03/10/2018 à 16:00 | Mis à jour le 03/10/2018 à 16:00
Yangon en Birmanie

11 législateurs ont discuté de ce que révèle l'audit sur les finances de la région de Yangon durant l'année fiscale 2016-2017. Et l'expression 'mauvaise gestion' est revenue très souvent. Les exemples d'argent supposément mal dépensé ou mal géré sont nombreux mais c'est un point particulier qui a concentré les tensions. En effet, le gouvernement régional de Yangon a contracté deux emprunts auprès de deux banques différentes sans en demander l'autorisation préalable au Parlement, comme le prévoit la Constitution. La ville a emprunté 8 milliards de kyats à la banque Ayeyarwady pour acheter des bus publics et 5,5 milliards de kyats à la banque Kanbawza pour acheter 200 bus d'école. Ces emprunts soulèvent un problème épineux : qui va rembourser ? Les emprunts n'ayant pas été validés, ils ne relèvent d'aucune autorité gouvernementale, selon certains. Il faudrait donc qu'ils soient remboursés à titre privé. De plus, l'annonce vient alors qu'il y a peu de temps le gouvernement local a révélé que les sociétés de bus perdaient de l'argent. Mais selon l'audit, ce n'est pas le seul exemple de violation de la Constitution par la région. Ainsi entre mauvaise gestion et enfreint des règles, le rapport de 363 pages ne dresse pas un bilan positif de la gestion de ce gouvernement. Reste maintenant à déterminer au-delà des responsabilités, qui va devoir remettre de l'ordre dans cette gestion et à quel prix.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale