La journée de l'armée ou journée de la Résistance ?

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 28/03/2019 à 14:00 | Mis à jour le 29/03/2019 à 05:24
La journée de l'armée ou journée de la Résistance en Birmanie?

Mercredi a marqué la célébration du 74ème anniversaire du jour de la Tatmadaw pour l'armée autrement appelée  le jour de la résistance notamment par la  Ligue Nationale pour la Démocratie (NLD) qui a officiellement changé le nom en 2015. Il s'agit donc bien du même événement avec cependant une dénomination différente. A l'origine, la date célèbre la résistance armée contre l'envahisseur japonais durant la Seconde guerre mondiale et est communément appelé 'le jour de la résistance'. Puis le général Ne Win, en 1958, décide d'appeler la commémoration 'le jour des forces armées' ou 'jour de l'armée' selon les traducteurs. En 2015, donc, la NLD remet l'appellation d'origine à l'ordre du jour ; laissant, à loisir, l'opportunité à chacun de choisir sa dénomination favorite et par extension, politique.  Ainsi donc la Tatmadaw a célébré par une revue en grande pompe de ses troupes la journée des forces armées, profitant de l'occasion pour conseiller les Organisations Ethniques Armées (EAO) de signer l'Accord National de Paix (NCA) et prévenir la NLD de ne pas changer illégalement la constitution.  La Ligue Nationale pour la Démocratie, le parti de la dirigeante de Facto de Birmanie Daw Aung San Suu Kyi a, de son côté célébré le jour de la résistance au quartier général du parti à Yangon. Nyan Win, le secrétaire du comité central du parti a déclaré : “Nous espérons une meilleure relation entre civils et militaires et une collaboration plus active concernant l'amendement de la Constitution de 2008 et dans le processus de paix nationale. La situation politique actuelle appelle à une coopération renforcée pour assurer le succès de ces efforts.”

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale