La banque Aya veut poursuivre Omni Focus en justice

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 11/03/2019 à 15:00 | Mis à jour le 11/03/2019 à 15:00
La banque Aya veut poursuivre Omni Focus en justice

La banque Aya, l'une des principales de Birmanie, pourrait poursuivre la compagnie de bus Omni Focus pour manquement à son obligation de rembourser un prêt. Celui-ci, d'une valeur d'environ 30 millions d'euros (50 milliards de kyats) avait été contracté afin de financer l'achat de 500 bus urbains à Yangon, lesquels desservent actuellement six lignes du Yangon Bus Service (YBS), dont celles joignant l’aéroport international de Yangon au centre-ville. En outre, Omni Focus a annoncé en janvier dernier sa volonté de créer une nouvelle ligne desservant quatre universités : l’université de Technologie, celle de Médecine, l’université Dagon et enfin l’université d’Economie. Or aujourd'hui Omni Focus s'avère incapable de rembourser sa dette à la banque Aya, au grand dam de la municipalité de Yangon et de YBS. Selon Kyaw Zay Ya, membre du Parlement régional de Yangon, des négociations sont en cours entre le gouvernement régional, Omni Focus, la banque AYA et le comité régional des Finances, de la Planification et de l'Economie. La banque Aya a publié sur son site web des documents relatifs au prêt, lesquels font depuis le buzz sur Facebook. Omni focus appartient à Kyaw Nay Win, l'un des petits-enfants du général Ne Win.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale