Mardi 24 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Kyauk Tan encerclé par l’armée et bientôt à court de vivres

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 15/05/2019 à 18:00 | Mis à jour le 15/05/2019 à 18:00
Kyauk Tan encerclé par l’armée et bientôt à court de vivres en Birmanie

Des habitants du village de Kyauk Tan, dans l’état de Rakhine, sont coupés du reste de la région par l’armée birmane (Tatmadaw) depuis mardi et ont déclaré être bientôt à court d’eau, tandis que les combats entre l’Arakan Army (AA) et la Tatmadaw – qui ont fait six morts et causé de nombreuses détentions – entament leur troisième semaine. Le 30 avril, 275 hommes suspectés d’être membres de l’AA ont été rassemblés pour interrogatoire dans l’école du village, un échange qui s’est soldé par six habitants tués et huit blessés deux jours plus tard, la Tatmadaw affirmant s’être défendue d’une attaque.  Après plusieurs arrestations, les habitants restants ont été libérés lundi, d’après le porte-parole de la Tatmadaw, le brigadier général Zaw Min Tun. Mais certains habitants ont rapporté à l’Agence France-Presse que les soldats les empêchaient toujours de sortir du village, et que les réserves d’eau et de nourriture diminuaient dangereusement. “Les hommes comme les animaux ont soif et ne peuvent pas sortir du village”, a déclaré l’un des habitants, Tun Thein, 56 ans. Zaw Min Tun a cependant annoncé que d’après ses informations, seuls les habitants soumis à “de plus amples investigations” étaient toujours sous surveillance. Les restrictions d’accès à l’état de Rakhine rendent difficile la vérification de la situation sur place.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SOCIÉTÉ

Mandalay va enregistrer les chiens de compagnie

Pour la première fois en Birmanie, un système officiel d’enregistrement d’un animal de compagnie va être mis en place afin de lutter plus efficacement contre la prolifération des chiens errants

Vivre en Birmanie

SANTÉ

Lutter contre le paludisme depuis l’espace

Une équipe de chercheurs utilisent des données collectées par satellites pour suivre et anticiper les poussées de paludisme parmi les populations de Birmanie

Expat Mag

ENSEIGNEMENT

Rémunération des profs : la France peut mieux faire !

De nombreux enseignants publient sur les réseaux sociaux leurs rémunérations sous le hashtag #balancetafichedepaiedeprof. Pourquoi ? Pour protester contre leurs salaires et leurs conditions de travail