Mardi 25 septembre 2018
Birmanie
Birmanie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Journée mondiale de l’environnement : Combattre la pollution plastique

Par Marie-Sophie Villin | Publié le 04/06/2018 à 20:00 | Mis à jour le 04/06/2018 à 20:00
Combattre lka pollution plastique en Birmanie

"Combattre la pollution plastique" est le thème de la journée mondiale de l’environnement ce 5 juin 2018. Dans les pays en développement comme la Birmanie, ce sujet est particulièrement brûlant, la sensibilisation à la protection de l’environnement n’y étant qu’à ses débuts. Et pourtant : Thant Myanmar (ou Clean Myanmar) a été créé en mars 2018 par des Yangonites sidérés par la présence permanente du plastique dans leur environnement quotidien, s’inscrivant ainsi dans une problématique d’ampleur mondiale.

"Pour la Journée mondiale de l’environnement, le message est simple : bannissez les produits en plastique à usage unique. Refusez ce que vous ne pouvez pas réutiliser. Ensemble, nous pouvons ouvrir la voie à un monde plus propre et plus vert." Ainsi Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies, appelle-t-il chacun à prendre conscience de la problématique environnementale et à ne pas rester passif. La journée mondiale de l’Environnement a été instaurée dans ce but par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) en 1972 lors de la conférence des Nations Unies sur l’Environnement à Stockholm. Pour le PNUE, les principaux sujets de préoccupation concernant l’environnement et contre lesquels des combats doivent être entrepris urgemment sont :  la destruction de la couche d’ozone, la déforestation, la désertification et la réduction des réserves d’eau. Ces thèmes refont chaque année surface le 5 juin, et cette fois c’est la pollution plastique qui est au centre de l’attention. L’Inde est le pays hôte de la journée internationale de l’environnement 2018 : "La philosophie et le mode de vie indiens sont depuis longtemps ancrés dans le concept de coexistence avec la nature" explique M. Harsh Vardhan, ministre de l'Environnement, des Forêts et du Changement climatique. Il promet notamment l’organisation de nombreux évènements de sensibilisation et de nettoyage ce jour-là.

Les chiffres sont affolants. Le site de l’ONU rapporte que 500 milliards de sacs plastiques sont utilisés annuellement dans le monde, soit 10% du total des déchets produits, et que 50% du plastique consommé est à usage unique ou jetable. En Birmanie, environ 80 millions de sacs plastiques seraient utilisés quotidiennement, selon Yasmin Rabiyan de Thant Myanmar. Elle rapporte également que la production de déchets solides aurait triplé ces cinq dernières années. "Seulement 40% de ces déchets non-organiques est recyclé de diverses manières. Pour les 60% restants, environ 80% sont récoltés dans des zones urbaines, tandis que dans les zones rurales les déchets sont soit brûlés ou jetés dans les fleuves : approximativement 200 tonnes de plastique supplémentaires finissent tous les jours dans les cours d’eau en Birmanie." Des initiatives sont en cours pour faire changer les choses. Samedi 2 juin, plus de 300 personnes ont rejoint les volontaires de Thant Myanmar pour une opération de nettoyage de la jetée Botahtaung à Yangon. Connect University prévoit lui aussi une opération de nettoyage le 7 juin.

A l’occasion de la journée mondiale de l’Environnement, des expositions sont organisées à Yangon et à Naypyidaw par Thant Myanmar. Plus de 100 stations de remplissage de bouteilles d’eau gratuitement sont aussi prévues pour être inaugurées aujourd’hui. Une large campagne de sensibilisation va également être lancée pour amener chacun à réutiliser le plastique qui l’entoure et à en réduire sa consommation.

Les conseils déjà partagés par l’association sont simples : amener ses propres sacs en allant faire les courses, ne pas choisir les aliments pré-emballés et préférer les fruits et légumes frais, refuser les pailles dans les boissons ou encore toujours avoir une bouteille d’eau avec soi à remplir. Il ne reste plus qu’à les partager massivement...

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PORTRAIT

Rencontre avec Patrick Périé, le nouveau chef du Strand

Depuis mars 2018, le restaurant du mythique hôtel Strand de Yangon accueille un nouveau chef. Il s’appelle Patrick Périé, est Français et a plus de 40 ans d’expérience dans de grands hôtels...

Vivre en Birmanie

SOCIÉTÉ

La boulangerie française à Yangon!

Yangon est une ville très cosmopolite. Nous y rencontrons des gens qui viennent des quatre coins du monde. Ainsi, il est notamment possible de croiser le chemin d’anglais, d’allemands, d’australiens..