Grève annoncée dans les camps Rohingyas au Bangladesh

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 28/11/2018 à 15:00 | Mis à jour le 28/11/2018 à 15:00
Grève annoncée dans les camps Rohingyas au Bangladesh

Les chefs des camps de réfugiés Rohingyas dans la région de Ukhia au Bangladesh ont appelé à une grève de trois jours des travailleurs des camps de réfugiés afin de forcer les agences onusiennes à inclure le mot 'Rohingya' sur les papiers d'identité des réfugiés. La déclaration commune de ces chefs explique qu'il est crucial pour les réfugiés Rohingyas d'être identifiés en tant que tel car c'est précisément pour leur origine ethnique qu'ils se retrouvent persécutés. La déclaration exprime également une crainte que les agences onusiennes ne communiquent les informations recueillies aux autorités birmanes et que celles-ci  les catégorisent comme membres de l'ARSA, l'Armée du Salut des Rohingyas de l'Arakan, ou encore en tant que 'Bengali', ce qui reviendrait à nier leur statut de résident permanent de Birmanie. Les revendications sont ainsi clairement énoncées : le UNHCR doit cesser de forcer les réfugiés à prendre cette carte, doit cesser d'enfermer dans le camp 21 ceux qui refusent de prendre la carte, doit arrêter de collecter les données biométriques pour les cartes et de partager ces données avec la Birmanie. Selon des observateurs sur le terrain, la grève ne serait que partiellement suivie.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale