Lundi 16 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Essai des cartes de paiement pour prendre le bus à Yangon

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 28/10/2019 à 22:00 | Mis à jour le 29/10/2019 à 09:23
Carte de paiement bus Yangon

C’est un programme souvent annoncé, souvent retardé : le paiement électronique dans les bus du réseau de Yangon. Et après plusieurs échecs cette année, il semble que  le système va enfin pouvoir être mis en place. Pour l’instant, un passager se doit d’acquitter exactement un montant de 200 kyats pour son voyage. Vous ne disposez que de 500 ou 1 000 kyats ? Tant pis pour vous, soit vous parviendrez à faire du change avec d’autres passagers, soit vous paierez trop cher avec ce que vous avez, soit vous ne prendrez pas ce bus car le plus souvent le chauffeur refusera de vous transporter si vous ne pouvez payer… La carte de paiement sera une solution à ce problème, une solution bienvenue dans une ville où la petite monnaie est devenue une denrée recherchée de la population justement à cause des bus… Avec le système de carte, il faudra mettre de l’argent dans la carte depuis un terminal de paiement et ensuite la passer sur un lecteur à chaque voyage, ce lecteur déduisant le montant du transport.

L’autorité de transport de la région de Yangon (Yangon Region Transport Authority, YRTA) a ainsi annoncé qu’à partir de novembre, les premiers essais seront effectués. « Dès que les machines seront arrivées, elles seront installées dans plus de 1 500 bus et nous analyserons alors comment tout cela fonctionne, nous apporterons des corrections si nécessaire et ensuite nous pourrons généraliser ce moyen de paiement à tous les bus », confie un dirigeant de YRTA. Dans un premier temps, 500 bus de l’entreprise Yangon Urban Public Transport, 500 bus de la compagnie Yangon Bus Public, 300 bus de la compagnie Bandoola et 80 buses de l’opérateur Shwe Taung Tan sont concernés. « Ces entreprises sont au courant et ont commencé à prendre les mesures nécessaires à la mise en place du système dans les bus ».

Gagnante en 2018 de l’appel d’offres pour cette informatisation des systèmes de paiement dans les transports, l’entreprise Asia Starmar Transport Intelligent supervise tout le processus. Elle finalise actuellement la fiabilité de toute la chaîne de paiement et prépare la campagne de communication pour expliquer aux utilisateurs comment procéder. Ce qui ne sera pas la partie la plus simple dans un pays où la plupart des gens n’ont encore ni compte en banque, ni carte de crédit, et où ceux qui en ont doutes de la fiabilité et de l’honnêteté des banques et des distributeurs. La dématérialisation de la monnaie gagne en effet du terrain en Birmanie mais extrêmement lentement, malgré des campagnes de communication régulière de la part des banques.

Le 16 janvier 2017, la YRTA a créé le Yangon Bus Service afin de rationaliser un peu la circulation et le réseau de transports en commun. Il existe aujourd’hui environ une centaine d’entreprises privées bénéficiant d’une délégation de service public et qui gèrent à elles toutes 133 lignes à travers toute la ville et la région. Cela représente environ 4 600 bus pour un nombre quotidien de passagers estimé à 1,8 million.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PUBLIREPORTAGE

« Avec ZappTax, je détaxe tous mes achats à chaque retour en France »

Expatrié à Shanghai depuis 10 ans, Josselin utilise l’application mobile ZappTax pour détaxer, à chacun de ses retours en France, tous ses achats réalisés tous ses achats réalisés dans l’Hexagone.