Des visages emblématiques birmans s'éteignent

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 04/10/2018 à 16:00 | Mis à jour le 04/10/2018 à 16:00
Des visages emblématiques birmans s'éteignent Birmanie

Deux figures politiques birmanes respectées se sont éteintes le même jour. Nai Ngwe Thein, 96 ans, figure politique pour l'ethnie Mon et ayant servi sous les ordres du Général Aung San est décédé mardi à la suite d'une longue maladie. Etant entré en politique à l'âge de 25 ans, Nai Ngwe Thein s'est illustré dans la lutte pour la reconnaissance des droits et de la culture Mon ainsi que pour un idéal démocratique pour la Birmanie. Un combat politique qui l'a mené des cellules de prison aux sphères politiques les plus élevées. Aung Khin Sint, 86 ans, était également un activiste politique, action pour laquelle il avait également été emprisonné. Outre son action politique au parlement sous la bannière du NLD, le parti au pouvoir de Aung San Suu Kyi, l'homme, originaire de la région de Magwe, avait été récompensé du Prix National de Littérature, récompense littéraire birmane, pour son ouvrage intitulé 'Prévention et Traitement'. L'homme était effectivement un médecin de formation, diplômé de l'Université Médicale de Yangon et détenteur d'un diplôme anglais en médecine communautaire. De nombreuses voix se sont élevées pour exprimer le chagrin qu'engendre la disparition de ces deux grandes figures birmanes.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale