Mercredi 18 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Conflit du Rakhine : les journaux birmans menacés

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 07/04/2019 à 15:30 | Mis à jour le 07/04/2019 à 15:30
 Conflit du Rakhine - les journaux birmans menacés

Plusieurs journaux birmans ont révélé avoir reçu des menaces anonymes depuis la semaine dernière, à cause de leur couverture du conflit en cours entre l’Arakan Army (AA) et l’armée birmane (Tatmadaw). L’Irrawaddy, Eleven ou encore Mizzima, dont les gros titres mentionnaient systématiquement les victimes civiles des échauffourées, ont étés menacés verbalement par téléphone, ou virtuellement, par email. Ni la Tatmadaw ni l’AA n’ont admis être à l’origine de ces menaces, mais un email envoyé à Eleven expliquait que “si quoi que ce soit de négatif à l’encontre de l’AA apparaît [dans votre journal] malgré nos avertissements, nous feront sauter votre organisation.”  Le Development Media Group basé dans l’état du Rakhine a également reçu des menaces provenant d’une organisation appelée “Groupe pro-armée” ou “Groupe de l’Armée Patriotique”, demandant à la rédaction de soutenir la Tatmadaw sous peine d’atteinte à la sécurité de leurs journalistes. “Nous ne serons pas dissuadés par les menaces. Nous informerons le Conseil de Presse de Birmanie, le ministère de l’Information et le Bureau du président, ainsi que les associations internationales de journalistes” a déclaré Ye Ni, éditeur de l’édition birmane de l’Irrawaddy.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l