TEST: 2242

C’est le Ocean's Eleven Media du gouvernement de Yangon

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 23/10/2018 à 16:00 | Mis à jour le 23/10/2018 à 16:00
Eleven Media du gouvernement de Yangon en Birmanie

Le gouvernement régional n'en fait qu'à sa tête et tente le coup de poker en ignorant la loi et la demande du Conseil de Presse de Birmanie (MPC) de retirer sa plainte afin d'entamer une médiation entre les deux parties.  Tout à commencé avec un article du journal Eleven Media citant un parlementaire expliquant que le gouvernement de Yangon était sous pression suite à une mauvaise gestion financière et un non respect des règles. Bien que relatant les dires d'élus, le gouvernement régional décide de porter plainte contre le média, entraînant dans la foulée et sans ménagement l'arrestation de certains membres du journal. Premier rappel à l'ordre, le gouvernement de l'Union intervient pour expliquer au gouvernement local la 'Media Act', une loi qui oblige le gouvernement à demander la médiation du MPC avant toute action judiciaire. Suite à ce rappel, le MPC indique sa détermination à faire respecter la loi, ajoutant très rapidement que pour se faire, le gouvernement local doit retirer sa plainte. En effet, celui-ci ne peut intervenir dans une procédure judiciaire déjà en court. La réponse du gouvernement de Yangon ne s'est pas faite attendre ; celui-ci maintien sa plainte et demande au MPC d'exiger des excuses de la part du groupe Eleven Media. Excuses qui doivent être publiées dans le journal après acceptation du texte par le gouvernement de Yangon. Ce coup de poker ne semble pas du goût de tout le monde, la principale critique étant que le gouvernement régional ne respecte pas les lois et règles en place. Ironiquement, cela faisait déjà partie des critiques émises dans l'article ayant provoqué la colère du gouvernement de Yangon.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com