Lundi 12 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Campagne de stérilisations volontaires dans les camps de Rohingyas

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 02/11/2017 à 20:00 | Mis à jour le 02/11/2017 à 20:21
Rohingyas en Birmanie

Afin d’éviter un boom des naissances dans les camps, et face à l'échec des distributions de contraceptifs parmi les réfugiés Rohingyas, les autorités bangladaises réfléchissent à une campagne de stérilisations volontaires qui prévoit la vasectomie pour les hommes et la ligature des trompes pour les femmes. Selon un décompte des autorités, 20 000 femmes Rohingyas seraient actuellement enceintes dans les camps de réfugiés et 600 auraient déjà accouché depuis leur arrivée au Bangladesh. Près de 900 000 musulmans Rohingyas vivent dans des camps dans le sud du Bangladesh, où plus de 600 000 d'entre eux sont arrivés depuis fin août afin de fuir les violences dans l’État Rakhine. Dacca redoute un boom des naissances au sein de cette communauté qui a traditionnellement beaucoup d’enfants, d'autant plus que certains hommes ont plusieurs épouses, ce qui aggraverait la précarité des conditions de vie dans les camps. Les travailleurs sociaux sur place ont croisé certaines familles avec jusqu'à 19 enfants. Ils essayent, avec difficulté, de sensibiliser des femmes Rohingyas réticentes à la contraception. Dans un des camps, une mère de sept enfants témoigne : "J'ai parlé à mon mari des mesures de contrôle des naissances. Mais il n'est pas convaincu. Il dit que nous avons besoin de plus d'enfants car nous avons des terres et des biens en Birmanie. Les nourrir n'est pas un souci". "Les Rohingyas ont trop d'enfants, par ignorance. Toute la communauté a été volontairement marginalisée" résume le directeur du planning familial de Cox's Bazar.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ENVIRONNEMENT

Green Lotus, pour un Myanmar Vert !

Depuis 2013, l’équipe de Green Lotus a posé ses valises à Yangon pour participer activement à l'action pour un développement réellement soutenable du Myanmar de demain, et pour la promotion des...