TEST: 2242

« Beaucoup de similarités entre les marchés birman et malaisien »

Par CCI France Myanmar | Publié le 01/10/2020 à 23:00 | Mis à jour le 01/10/2020 à 23:00
Photo : David Ng
International SOS - Picture for LPJ

La CCI France-Myanmar a pu interroger David Ng, le nouveau Directeur Général de International SOS Myanmar.

Pouvez-vous vous présenter et nous en dire plus sur votre parcours ?

Je supervise toutes les opérations de International SOS en Malaisie et au Myanmar qui représentent un total de 470 employés. Présent dans 92 pays à travers le monde, International SOS est le leader mondial d’assistance médicale et sécurité.

En 2010, j’ai intégré le conseil d’administration de la Chambre de Commerce Britannique en Malaisie puis en 2015, j’en ai été nommé Vice-Président. Je suis également trésorier pour la Chambre de Commerce Allemande en Malaisie depuis 2017. J’ai une licence en génie civil de l’université de Surrey et un Master de l’université de Warwick. Je suis également membre de l’Institut des Comptables Agréés en Angleterre et au Pays de Galles (ICAEW).

Etant donne votre expérience en tant que Directeur Général de International SOS Malaisie, allez-vous avoir la même stratégie avec le marché birman ?

Il y a beaucoup de similarités entre les deux marchés, notamment dans le secteur pétrolier et gazier, qui sont fort demandeur de services d’assistance et de soutien médical. D’ailleurs nous travaillons avec les mêmes clients dans les deux pays. A l’inverse, le secteur minier et le secteur de l’électronique sont différemment représentés. En effet, la Birmanie a plus de sites miniers alors que la Malaisie attire plus les fabricants électroniques.

Cependant, l’approche et les priorités restent les mêmes. Nous nous concentrons sur nos clients, la santé et la sécurité de leurs employés locaux et internationaux, et la continuité de leurs opérations. Nous sommes aussi proches de nos collaborateurs, qui sont des personnes passionnées par leur métier et fournissent chaque jour un service de qualité.

Quels sont les défis à relever au Myanmar au vu de la pandémie COVID-19 ?

Les défis actuels sont essentiellement liés aux restrictions concernant le déplacement des personnes, à la fois au niveau national et international, dues à la résurgence de la pandémie du COVID-19. Nous avons dû adapter nos opérations pour continuer à fournir nos services médicaux avec les normes de santé et de sécurité les plus élevées et soutenir nos patients qui ont besoin de traitements médicaux spécifiques au Myanmar ou à l'étranger. Nos équipes au Myanmar travaillent dur et sont pleinement engagées à soutenir nos clients dans cette période difficile.

Comment International SOS s’adapte à la pandémie ?

International SOS a pour mission de protéger les gens et de sauver des vies. Tous nos experts en santé, sécurité et assistance possèdent une expérience approfondie dans la préparation aux situations de pandémie. Premièrement, notre plan de continuité des activités (PCA) nous a aidés à sécuriser nos opérations et la prestation de nos services vitaux. Deuxièmement, grâce à notre expertise clé en matière de médecine et de sécurité, nous avons été en mesure d'aider nos clients à traverser cette pandémie, à élaborer et à revoir leurs plans de pandémie et de continuité des activités, tout en renforçant leur capacite d’adaptation.

Un message à partager à nos lecteurs ?

La pandémie COVID-19 a accéléré le besoin de construire un avenir sûr, résilient et durable. Il est essentiel d’identifier le profil de risque de votre organisation, de prendre des mesures pour améliorer la santé et le bien-être de vos employés et de renforcer la continuité de vos activités grâce à des experts et à une gamme de services de santé et de sécurité. N'hésitez pas à contacter notre équipe au Myanmar afin que nous puissions vous aider à renforcer votre capacité d’adaptation et la résilience de votre entreprise.

cci business

CCI France Myanmar

La CCI France Myanmar est un réseau d’affaires de plus de 90 entreprises françaises, birmanes et internationales dont l’objectif est de développer les relations économiques et commerciales entre la France et le Myanmar.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com