Lundi 19 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Au moins 3000 écoles sont “structurellement dangereuses”

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 02/07/2019 à 16:15 | Mis à jour le 02/07/2019 à 16:15
birmanie écoles

Lors d’une conférence sur l’usage des technologies de l’information et des communications pour l’éducation, U Myo Thein Gyi, le ministre fédéral de l’Education, a rappelé avec bon sens que si de telles technologies étaient importantes à enseigner, la priorité portait sur des réalités plus basiques, comme la sécurité des écoles et le recrutement des enseignants. « Nous conduisons une vraie reformes de l’éducation dans notre pays mais il faut aussi regarder la réalité en face : nombre d’écoles ne disposent d’aucun titre de propriété du sol sur lequel elles sont implantées, elles n’ont pas de barrières, et certaines n’ont même pas un réel bâtiment ! Chaque année, environ 3 000 bâtiments scolaires posent le risque de s’écrouler, faute d’une bonne construction et d’un bon entretien. Construire suffisamment d’écoles saines forme donc une de nos deux priorités » a ainsi déclaré U Myo Thein Gyi. Et l’autre priorité consiste à recruter des enseignants, « ainsi que des formateurs en éducation physique et en nouvelles technologies » La Fédération birmane d’informatique assure des formations de base à l’enseignement de l’informatique pour les enseignants et souhaite aider à généraliser l’usage des ordinateurs dans les écoles.

0 Commentaire (s)Réagir