Samedi 14 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Arrestation de marins arakanais accusés de complicité de terrorisme

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 07/11/2019 à 22:00 | Mis à jour le 07/11/2019 à 22:00
Photo : Le ferry attaqué par l'Armée de l'Arakan arrive au port le 26 octobre après l'assaut
Le ferry attaqué par l'armee arakanaise le 26 octobre en BIrmanie

La police a décidé de poursuivre le propriétaire d’un ferry et sept de ses hommes d’équipages pour « complicité de conspiration terroriste », accusant les huit marins d’avoir aidé le mouvement rebelle combattant de l’Armée de l’Arakan (AA) à s’emparer de leur navire et à en prendre la centaine de passagers en otages. « Ces hommes seront jugés en vertu de la loi anti-terrorisme » a précisé le colonel de police Kyi Lin, et ils sont actuellement détenus dans le camp de Aung Mingalar.

Le 26 octobre dernier, des forces de l’AA avait empêcher un ferry de quitter son port et avait pris une centaine de personnes en otages. Après interrogation, les rebelles avaient libéré des prisonniers pour ne garder que 58 otages, dont 14 soldats et 29 policiers. Le ferry assurait la liaison entre Sittwe et Buthidaung lorsqu’il a été arraisonné à quai par l’AA lors d’une escale à Rathedaung, escale habituelle de son parcours.

Le lendemain, l’armée régulière birmane essayer de libérer ces 58 prisonniers lors d’une opération manifestement mal menée qui s’est achevée avec la libération de quelques otages mais surtout semble-t-il la mort de la plupart, même si depuis les détails de cette escarmouche et maladroite sont restés secrets. Depuis, sans doute soucieuse de ne pas avoir le mauvais rôle dans une histoire qui apparaît sans héros, l’AA a procédé à la libération volontaire d’autres otages, victimes d’enlèvements précédents.

Et ce 6 novembre, les rebelles ont finalement laissé partir libres 18 pompiers qui avaient été kidnappés le 11 octobre dans la région de Mrauk-U. Ils détiennent encore un parlementaire appartenant à la Ligue nationale pour la démocratie, enlevé à Paletwa, dans l’état de Chin voisin. L’AA est un mouvement rebelle créé en 2009 qui dit combattre pour l’autonomie du peuple arakanais, essentiellement bouddhiste. Ses combats avec l’armée régulière birmane ont repris l’année dernière avec violence, tuant des dizaines de civils et provoquant l’exode ou le déplacement forcé par l’armée régulière de dizaines de milliers de personnes.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PUBLIREPORTAGE

« Avec ZappTax, je détaxe tous mes achats à chaque retour en France »

Expatrié à Shanghai depuis 10 ans, Josselin utilise l’application mobile ZappTax pour détaxer, à chacun de ses retours en France, tous ses achats réalisés tous ses achats réalisés dans l’Hexagone.