Vendredi 26 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BIRMANIE - Les "femmes girafes" rêvent d'un autre tourisme pour leur région

Par Lepetitjournal Birmanie | Publié le 25/04/2016 à 22:00 | Mis à jour le 18/05/2016 à 14:02

Après des années d'exil, Mu Par, "femme girafe" de Birmanie, est de retour chez elle dans l'Etat Kayah, où elle espère désormais vivre du tourisme en développant un artisanat mettant en valeur son peuple.

Pendant des années, les femmes de la tribu Kayan ont vécu en posant avec des touristes avides de photos de vacances insolites, dans des villages de la Thaïlande voisine.

Mais si leurs cous allongés par le port de nombreux anneaux ont fait leur succès, aujourd'hui beaucoup d'entre elles ont retraversé la frontière et sont revenues sur leurs terres, près de Panpet, dans l'Etat Kayah.

Dans cette région du nord-est de la Birmanie pas encore dévoyée par le tourisme de masse à la thaïlandaise, elles espèrent attirer des touristes souhaitant aller au-delà des clichés, à la découverte de leurs traditions.

Rentrée il y a quelques mois seulement après 14 années en Thaïlande, Mu Par gère l'une des petites cabanes consacrées à la vente de poupées en bois lui ressemblant, avec foulard et anneaux de bronze autour du cou.

Elle espère que cet artisanat lui permettra de faire vivre ses quatre enfants, âgés de 4 à 15 ans. "Au moins, en Birmanie, mes enfants peuvent aller à l'école. Et je suis heureuse de vivre avec ma famille", explique cette femme de 33 ans à l'AFP, pendant qu'une poignée de touristes alentour prennent des photos... lire la suite sur notre édition de Bangkok

lepetitjournal.com birmanie

Lepetitjournal Birmanie

Lepetitjournal.com Birmanie est le média gratuit des Français, des francophones et des francophiles en Birmanie
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

FAITS DIVERS

2 Américains et 2 Birmans arrêtés pour culture de marijuana

Le 24 avril, le Comité Central pour le Contrôle de l’Abus de Drogues (CCDAC) a annoncé l’arrestation en début de semaine de deux Américains et deux Birmans, en vertu de la loi anti-stupéfiants.

Que faire en Birmanie ?

SOCIÉTÉ

Ouverture prochaine d’un marché dans le centre-ville

Un nouveau marché ouvrira dès le 4 mai prochain à Pansodan Street et Bank Road et comportera plus de 80 stands proposant restauration, vêtements et souvenirs, selon la Golden Market Myanmar Company...

Expat Mag

Valence Appercu
J'AI TESTÉ POUR VOUS

J’ai testé pour vous : Fallera por un día (1ère partie)

Fallera por un día, c’est une nouvelle entreprise qui s’est lancée en plein cœur du centre historique de Valencia. Comme son nom l’indique, vous pourrez revêtir les costumes traditionnels des Falleros

Sur le même sujet