Samedi 6 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

Accord de tourisme entre la Birmanie et le Népal

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 20/10/2019 à 22:00 | Mis à jour le 20/10/2019 à 22:00
Photo : La présidente du Népal Bidya Devi Bhandari signant les accords
La présidente du Népal Bidya Devi Bhandari signant les accords en Birmanie

En visite officielle en Birmanie depuis entre les 16 et 20 octobre, la présidente du Népal Bidya Devi Bhandari a rencontré tous les principaux dirigeants officiels de Birmanie, du President U Win Myint, le jeudi à son arrivée, au général chef d’état-major Min Aung Hlaing en passant bien sûr par la ministre des Affaires étrangères Daw Aung San Su Kyi. Deux accords de coopération ont été signés, l’un sur le tourisme et l’autre sur la culture. L’accord sur le tourisme stipule que, dans le cadre de la campagne de communication népalaise intitulée « 2020, année du tourisme au Népal », la Birmanie fera tout son possible pour encourager les voyages au Népal pour ses citoyens et aussi pour faciliter l’accès au Népal pour les touristes qui visite la Birmanie. Plusieurs autres initiatives devraient être prises dans ces deux secteurs l’année prochaine car ce seront les 60 ans de l’établissement de liens diplomatiques entre les deux nations, a précisé le ministère birman des Affaires étrangères. Pendant sa visite, la présidente Bidya Devi Bhandari s’est rendue à Pyin Oo Lwin, où elle a d’abord visité le temple Sree Durga Devi, avant de rencontrer des membres de la communauté des descendants d’émigrés népalais installés par les colons Britanniques, à Yangon et à Bagan.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

Religion

Le médecin ayant insulté des moines prend 21 mois de prison

Dr. Kyaw Win Thant, 31 ans, qui a failli être lynché par la foule le 19 mai dernier pour ses propos très violents contre les moines bouddhistes, a été condamné à un an et neuf mois de prison.

Expat Mag

New York Appercu
Black lives Matter

#blacklivesmatter : les New-Yorkais protestent pacifiquement

Les protestations contre les violences policières et le racisme ont continué cette semaine aux États-Unis après le meurtre de George Floyd commis par un officier de police.