Dimanche 31 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

60 nouveaux migrants renvoyés en Birmanie par la Thaïlande

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 28/03/2019 à 14:00 | Mis à jour le 28/03/2019 à 14:00
60 nouveaux migrants renvoyés en Birmanie par la Thaïlande

La Thaïlande continue sa vague d'expulsions de travailleurs illégaux et aurait renvoyé cette semaine, selon le ministère birman du Travail, de l'Immigration et de la Population, 60 migrants par le portail de Kawthoung dans l'état de Kayin. Selon le ministère, 428 birmans trouvés en situation irrégulière en Thaïlande ont été renvoyés en Birmanie entre le 1er janvier 2019 et le 11 mars 2019. Sur ces 428 personnes, 146 sont des femmes et 19 des enfants. Les birmans constituent la plus grande population de migrants en Thaïlande. Venant principalement des régions Thanintharyi, Yangon, Bago et Ayayawaddy ainsi que des états de Mon et du Rakhine, les secteurs industriels où l'on retrouve majoritairement ces migrants sont l'industrie de la pêche, de la construction, textile ainsi que les services à domiciles.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

DÉVELOPPEMENT

L’électricité, un défi pour la Birmanie

Sans un approvisionnement en énergie fiable et régulier, pas de développement possible. Une équation que les dirigeants ne parviennent pas à résoudre, tiraillés entre intérêts publics et privés.

Communauté

La main à la pâte

Respecter l’hygiène du « frigo »

Dans cette nouvelle rubrique, lepetitjournal.com Birmanie et le chef du restaurant « Le Planteur » Christophe Buzaré vous propose quelques conseils sanitaires pour cuisiner en limitant les risques.

Vivre en Birmanie

DÉVELOPPEMENT

L’électricité, un défi pour la Birmanie

Sans un approvisionnement en énergie fiable et régulier, pas de développement possible. Une équation que les dirigeants ne parviennent pas à résoudre, tiraillés entre intérêts publics et privés.

Expat Mag

Lima Appercu

Pourquoi le confinement ne fonctionne pas au Pérou ?

Le Pérou est le premier pays en Amérique latine à avoir décrété l’état d’urgence (16 mars), mais il est malgré tout devenu le deuxième pays le plus touché par l’épidémie du Covid-19, après le Brésil.