Mercredi 23 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

4 000 déplacés soutenus par CICR dans le Rakhine

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 13/01/2019 à 14:00 | Mis à jour le 13/01/2019 à 14:00
4 000 déplacés soutenus par CICR dans le Rakhine en Birmanie

L'ONG suisse Comité International de la Croix Rouge (CICR ou ICRC en anglais), conjointement avec la Myanmar Red Cross Society, apporte son aide aux 4 000 déplacés ayant fui les récents combats entre la Tatmadaw (ndlr : l'armée birmane) et l'Armée Arakanaise (AA).  Les combats ont engendrés en tout 5 000 déplacés répartis sur les états de Rakhine et Chin, dont près de la moitié se situent dans le district de Kyauktaw, dans le Rakhine. Cependant les ONGs apportent  également leur aide dans les districts de Buthidaung, Ponnagyun et Rathedaung, dans l’état de Rakhine. “Le CICR est préoccupé par les conséquences humanitaires des derniers combats dans le Rakhine, particulièrement parce qu'ils aggravent une situation déjà précaire” a expliqué Stephan Sakalian, représentant résident du CICR en Birmanie.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

CULTURE

Le Lapin a un rhume

L’histoire birmane nous a transmis de nombreux contes, issus de tout le pays. Guillaume Rebière, auteur passionné de la Birmanie, en a fait la traduction. Lepetitjournal.com Birmanie vous les propose.

Que faire en Birmanie ?

IDÉE SORTIE

Ce soir, promenade gustative en France

Babett et The strand régalent pour les jours à venir, avec des huîtres d’un côté, ou un menu autour des champignons et de la truffe de l’autre. On ne sait plus où donner de la fourchette…

Vivre en Birmanie

CULTURE

Le Lapin a un rhume

L’histoire birmane nous a transmis de nombreux contes, issus de tout le pays. Guillaume Rebière, auteur passionné de la Birmanie, en a fait la traduction. Lepetitjournal.com Birmanie vous les propose.

Expat Mag

Istanbul Appercu
CONFLIT

Micro-Trottoir : Que pensez-vous de l'intervention turque en Syrie ?

La Turquie va—t-elle reprendre son offensive dans le nord-est de la Syrie ? La réponse demeure à quelques heures de la fin du cessez-le-feu de cinq jours conclu jeudi entre le vice-président américain