300 millions d’amende pour Mytel

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 28/07/2019 à 17:02 | Mis à jour le 28/07/2019 à 17:06
Lancement national de Mytel prévu en juin

La direction des Postes et Télécommunications a infligé une amende record de 300 millions de kyats (environ 175 000 euros) et deux avertissements à Mytel, la dernière-née des compagnies de téléphonie birmane, pour infractions aux règles commerciales en vigueur. Deux autres entreprises du secteur ont également été sanctionnées. Le régulateur reproche à Mytel d’avoir indûment surtaxé ses clients sans que ceux-ci en soient bien sûr informés. Les deux avertissements par ailleurs concernent le manque de données vérifiables fournies par l’opérateur sur sa couverture réelle du territoire et le fait qu’il a distribué gratuitement des cartes SIM afin d’amplifier sa clientèle de manière jugée factice par la direction des Postes et Télécommunications. Telenor Myanmar et Amara Communications, le propriétaire de Ananda 4G+, ont eux-aussi été avertis pour une infraction à la réglementation tarifaire pour le premier et pour l’usage de bandes micro-ondes sans autorisation pour le second. Mytel est une entreprise qui a suscité la polémique en Birmanie dès son lancement en juin 2018. Elle est en effet détenue à 49% par Viettel, une société vietnamienne qui appartient au ministère de la Défense du Vietnam, à 28% par Star High, une filiale de Myanmar Economic Corp, un conglomérat dont les propriétaires sont des militaires birmans et à 23% par Myanmar National Telecom Holding, un consortium de 11 compagnies locales.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale