Lundi 20 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

123 morts à cause de la dengue depuis le début de 2019

Par Lucya Pham | Publié le 09/12/2019 à 22:00 | Mis à jour le 09/12/2019 à 22:00
Moustique dengue Birmanie

Les moustiques tigres sont à l’œuvre : selon les chiffres du ministère de la Santé et des Sports birman, entre le 1er janvier et le 23 novembre 2019, 23 203 cas de dengue ont été enregistrés en Birmanie, dont 123 mortels. Les régions les plus touchées sont l’état de Kachin et les régions de Yangon, de l’Ayeyarwady, de Mandalay et de Sagaing. Et ce qui est frappant – et inquiétant - cette année pour le ministère est l’augmentation des cas dans l’état de Kachin par rapport aux régions de Yangon et de l’Ayeyarwady, pourtant plus susceptibles d’être frappées puisque plus chaudes et plus proches de grandes zones humides. Mais cette année, c’est l’état de Kachin qui se place en tête de liste des diagnostiqués avec 4 200 cas, dont 30 décès. Un responsable de la direction de la Santé publique birman a déclaré que le ministère est en train de prendre les mesures nécessaires dans le Kachin, sans expliquer ce qui était fait. Des propos qui ressemble plus a de la mauvaise communication qu’à de l’action concrète et efficace. A Yangon, ce sont plus de 2 000 cas qui ont été enregistrés, pour 33 morts. Les quartiers les plus touchés par l’épidémie sont Hlaing Thar Yar, Shwe Pyi Tha, Insein, Mingaladon, Dagon Sud, Dagon Est, Thanlwin, Hlegu, et Thaketa, soit une bonne partie de la périphérie de l’agglomération.

Habituellement en Birmanie, c’est au moment de la saison des pluies et juste après que l’épidémie est la plus virulente, mais cette année est un peu spéciale et préoccupante avec des cas répertoriés sur toute sa durée. Est-ce un biais statistique dû à de nouvelles façons plus complètes de compter ? Ou un changement de fond de la répartition géographique et de la résistance du moustique tigre, vecteur de la dengue, aux insecticides ? La réponse n’est pas encore claire et l’enseignement principal consiste donc à ne pas négliger le danger durant toute l’année.

Les premiers symptômes de la Dengue s'apparentent à un syndrome grippal, comme les douleurs musculaires, une forte fièvre et des vomissements. La maladie se développe dans le monde – elle est même apparue en France depuis quelque année – et le rétablissement se produit normalement entre deux et sept jours après les premiers signes. Malheureusement, la part des cas sévères, dit hémorragiques, est en pleine augmentation ces dernières années, avec une augmentation du nombre de décès des patients.

En Asie du Sud-Est, l’épidémie frappe aussi le Vietnam, les Philippines, la Malaisie... Une expérience de lutte contre la dengue est actuellement en cours dans plusieurs pays, reposant sur « la méthode wolbachia », la wolbachia étant une bactérie qui infecte elle-même les moustiques – et d’autres organismes – et les rend stériles. Un succès permettrait de diminuer considérablement la transmission à l'homme de la dengue - mais aussi d'autres virus comme ceux donnant le Zika ou le Chikungunya. Cette approche n’est toutefois pas exempte de questions, notamment celles relatives au risque d’immunité acquise par les moustiques aux effets de la wolbachia.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

ENVIRONNEMENT

Dr. Air Bear mesure la qualité de l’air à Yangon

Un groupe d’étudiants a développé un robot en forme d’ours afin de mesurer la qualité de l’air à Yangon et ils ont conduit leurs analyses tout décembre 2019. Résultat : air souvent dangereux pour tous

Expat Mag

Stockholm Appercu
DÉCOUVERTE

Comprendre et voir les aurores boréales

Les pays scandinaves sont proches des pôles, l’occasion rêvée pour les chasseurs d’aurores en herbe que nous sommes. Dans cet article, on se penche sur le phénomène des aurores boréales...