Samedi 26 septembre 2020

100 bus scolaires dans Yangon cette année

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 11/06/2019 à 16:53 | Mis à jour le 11/06/2019 à 16:57
100 bus scolaires dans Yangon cette année

L’Autorité de Régulation des Transports de la région de Yangon (Yangon Region Transportation Authority, YRTA) a commencé à faire rouler 100 bus dédiés uniquement au transport scolaire, là où l’année dernière ce n’était que 67 véhicules. L’YRTA est propriétaire de ces bus, qui ont été importés de Corée du Sud, et se félicite de mieux répondre ainsi aux besoins de la population”, selon Maung Aung, l’un des dirigeants de l’instance. Davantage de bus était devenu une nécessité après que les camions légers habituellement utilisés pour ce genre de transport ont été interdits officiellement pour des raisons de sécurité. L’initiative ne va toutefois pas sans provoquer une polémique car si les bus appartiennent à l’YRTA, c’est bel et bien un opérateur privé qui va assurer le service, et cela pour un prix mensuel de 20 000 à 30 000 kyats que beaucoup considèrent comme très élevés et dont de nombreuses familles se sont plaintes l’année dernière et recommencent à se plaindre cette année. Ce service de bus devrait fonctionner durant toute l’année scolaire, soit de juin 2019 à mars 2020.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Élection

Des nouveaux partis pleins de promesses

Le 8 novembre 2020, les Birmans sont appelés à voter. Jusque-là, LPJ Birmanie propose chaque vendredi un éclairage sur le système politique birman. Aujourd’hui, les nouveaux venus en politique.

Vivre en Birmanie

Élection

Des nouveaux partis pleins de promesses

Le 8 novembre 2020, les Birmans sont appelés à voter. Jusque-là, LPJ Birmanie propose chaque vendredi un éclairage sur le système politique birman. Aujourd’hui, les nouveaux venus en politique.

Expat Mag

Francfort Appercu
INTERVIEW

Philippe Jacq : « Le théâtre est un grand vecteur de culture »

Ses apparitions remarquées sur le petit écran et au théâtre en France et en Allemagne ne nous ont pas laissés indifférents. Il revient sur scène avec « Le Bonheur » à Francfort et Wiesbaden. Entretien