Dimanche 27 mai 2018
Beyrouth
Beyrouth
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Zoukak ouvre son nouveau studio au grand public

Par Hélène Boyé | Publié le 14/12/2017 à 10:29 | Mis à jour le 14/12/2017 à 10:36
Zoukak

La compagnie Zoukak, lauréat en octobre du Prix Culture pour la paix par la Fondation Chirac renforce son programme, se renouvelle, et déménage !

 

Créée il y a 11 ans, juste après la guerre de 2006, par une demi-douzaine d’artistes, des camarades de la faculté des beaux-arts de l'Université Libanaise, le collectif Zoukak va vers les réfugiés de toutes nationalités et utilise le théâtre comme art thérapie.

 

Le processus réparateur commence par la verbalisation du traumatisme. Puis, par le travail de groupe que suppose le théâtre, on passe à une échelle réparatrice plus large. Du traumatisme personnel, on arrive à une prise de conscience politique d’un problème.

 

Au fil du temps, Zoukak va à la rencontre des groupes d’individus en souffrance ou marginalisés - handicaps mentaux, personnes victimes de violence domestique, enfants en difficultés d’apprentissage -  et touche ainsi à de multiples thématiques sociétales. Jusqu’à même suivre la route des migrants pour arriver à Calais avant le démantèlement de la Jungle, le soir du Nouvel An en 2015 pour une expérience théâtrale avec une troupe regroupant une douzaine de nationalités différentes.

 

zoukak

 

Aujourd’hui Zoukak, ce sont plusieurs centaines d’ateliers qui touchent plusieurs centaines de personnes à travers le Liban dans des écoles, des prisons, des centres de réhabilitation, des camps de réfugiés, des centres d’accueil et des ONG.

 

Le 23 novembre, c’est au cours d’une cérémonie qui a eu lieu au musée du quai Branly, en présence du président français Emmanuel Macron, que le Prix Culture pour la paix, créé conjointement par la Fondation culture & diversité et la Fondation Chirac, a été remis à Omar Abi Azar et Junaid Sarieddine, cofondateurs du Collectif Zoukak.

 

Ce 14 décembre, Zoukak ouvre un tout nouveau studio, situé au premier étage de l’immeuble Saloumi dans le quartier de Karantina à Beyrouth, ouvert au public.

 

À cette occasion, plusieurs événements sont programmés du 14 au 22 décembre :

  • Le 14 décembre : Soirée d’ouverture au Art Lounge, où la compagnie s’installe désormais !
  • Le 16, 17 et 18 décembre, à 20h : représentation de « The Jokers » fruit du travail de ZoukakLa première internationale de « The Jokers » s’est produit en Octobre dernier à Bordeaux dans le cadre du Festival International des Arts de Bordeaux Métropole.
  • Le 21 et 22 décembre, à 20h : « 36 Abbas street Haifa », la performance de Raeda Taha sera jouée au Studio Zoukak.

 

 

*ATTENTION : toutes les représentations sont en arabe, sans sous-titrage

 

Zoukak

 

Hélène Boyé, directrice de la publication de LPJ Beyrouth

Hélène Boyé

Co-fondatrice et directrice de publication LPJ Beyrouth. Expatriée depuis plus de 17 ans au Liban, atteinte de « libanolose », mon seul désir, faire connaitre le Liban sous un autre regard.
0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet