Jeudi 21 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Tempête Norma, sommet arabe, frontière… l’actu de la semaine au Liban

Par Hugo Tortel | Publié le 12/01/2019 à 10:21 | Mis à jour le 12/01/2019 à 10:25
revue d'actu

L’actualité des sept derniers jours au Liban a été marquée par le passage de la tempête Norma et ses gros dégâts, les polémiques autour du sommet économique de la ligue arabe et les tensions qui persistent à la frontière avec Israël.

 

La tempête Norma cause de gros dégâts

En début de semaine, la tempête Norma a balayé le Liban, mettant en lumière les carences infrastructurelles du pays. Sur le littoral, de nombreuses routes ont été inondées après les chutes de pluie qui ont par ailleurs provoqué des éboulements dans plusieurs régions, causant des embouteillages monstres. Les fortes chutes de neige ont paralysé les zones montagneuses et la plaine de la Békaa. Avec le froid et le vent, ces conditions météo ont particulièrement rendu vulnérable les camps de réfugiés syriens. Une nouvelle tempête est attendue ce dimanche.

 

Polémiques autour du sommet économique arabe

De nombreuses interrogations entourent le sommet économique arabe prévu le 20 janvier à Beyrouth. La question de la présence de la Syrie, suspendue de la Ligue arabe depuis le début de la guerre en 2011, met aux prises les partisans et les opposants à une normalisation avec le régime de Bachar el-Assad. Cette remise en selle de Damas signifierait le retour sur la scène diplomatique du régime syrien depuis le début de la guerre. Une polémique sur l’accueil d’une délégation libyenne a éclaté à cause de l’un des fils du dictateur libyen Mouammar Kadhafi. Emprisonné au Liban, Hannibal Kadhafi est soupçonné de dissimuler des informations au sujet de la disparition de l’imam Moussa Sadr, fondateur du mouvement Amal de Nabih Berry, l’imam Moussa Sadr, disparu en 1978 après un voyage en Libye.

 

Poursuite des tensions à la frontière israélienne

En parallèle de ses travaux de recherche de tunnels construits par le Hezbollah entre le Liban et Israël, l’armée israélienne a accéléré le renforcement de ses installations frontalières en relançant la construction du mur frontalier en béton et installant des rouleaux de fil barbelé dans le cadre de l’opération « Bouclier du Nord » lancée il y a plus d’un mois. Face à ces travaux, le Liban a déposé une plainte contre Israël à l’ONU pour violation de la souveraineté du Liban.  

 

Le Liban à la recherche de son gouvernement

Alors qu’elle semblait imminente avant les fêtes, la formation d’un gouvernement paraît plus lointaine que jamais. Cette semaine, le président Michel Aoun a déploré l’effet néfaste des enjeux régionaux, notamment l’opposition entre l’Iran et l’Arabie saoudite, venant perturber de manière conséquente la possibilité d’une sortie de crise. Le nœud de la représentation des députés sunnites opposés à Saad Hariri et soutenus par le Hezbollah n’est toujours pas réglé.

 

Les bâtiments d’un lycée français classé au patrimoine architectural
L’édifice du Lycée Abdel Kader de Beyrouth a été déclaré "patrimoine architectural" afin de mettre un terme à toutes les spéculations au sujet du devenir de l’établissement. Des rumeurs sur la mise en vente du terrain afin d’y mener des travaux pour l’installation d’un centre-commercial avaient circulé ces dernières semaines. Le Lycée Abdel Kader aurait alors dû déménager. Concrètement, l’inscription de ces bâtiments sur la liste patrimoniale du ministère de la Culture empêche toute destruction ou modification des façades de l’édifice.

 

Tortel Hugo

Hugo Tortel

Journaliste en devenir, le pourtour méditerranéen correspond à mon terrain d'actions et le Liban à l'une de mes étapes de découverte.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire

Communauté

INTERVIEW

Fanny Ardant : « Enfant, je rêvais que j’étais libanaise »

​​​​​​​Invitée par l’Institut français, l’une des plus grandes actrices françaises sera au Liban le 28 février pour une représentation de Hiroshima mon amour au théâtre Al-Bustan.

Que faire à Beyrouth ?

CONFÉRENCE

Table-ronde sur les réfugiés, migrants et déplacés, mardi 5 mars

Dans le cadre du mois de la francophonie, la Direction régionale de l’AUF au Moyen-Orient organise une table-ronde sur le thème des réfugiés, migrants et déplacés le mardi 5 mars, à 16h, à Beit Beirut