Vendredi 22 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Sommet, Myriam, HRW, Hale…l’actu de la semaine au Liban

Par Léa Balézeau | Publié le 19/01/2019 à 10:44 | Mis à jour le 19/01/2019 à 10:58
revue d'actu

L’actualité de ces sept derniers jours a été marquée par l’ouverture du sommet économique arabe à Beyrouth, la tempête Myriam qui a balayé le pays, la visite du n°2 de la diplomatie US et la publication d’un rapport accablant de Human Rights Watch sur les libertés au Liban.

 

Le sommet économique arabe de Beyrouth déserté
Les premières réunions du sommet économique arabe de Beyrouth, qui s’achève dimanche, ont été marquées par l’absence de la très grande majorité des chefs d’Etat, faisant suite à la décision de la Libye de ne pas envoyer de délégation après les provocations de Nabih Berry, et le plaidoyer du Liban pour une réintégration de la Syrie au sein d’une Ligue arabe divisée et un retour des réfugiés syriens dans leur pays. Le contexte laisse présager l’absence de résultats concrets.

 

Tempête : après Norma, Myriam
Cette semaine, la tempête Myriam, moins longue que Norma, a sévi sur tout le pays jusqu'à son apogée mercredi. Chutes de neige, de pluie et rafales de vent violent ont causé de nombreux dégâts près des côtes et dans les montagnes. Les inondations ont causé la mort d’une fillette réfugiée syrienne.

 

HRW liste les violations des Droits de l’homme au Liban
Dans son rapport annuel sur le Liban, l’organisation Human Rights Watch pointe les nombreuses violations aux droits de l’homme, dénonçant entre autres actes de torture, discrimination persistante à l’égard des femmes et des homosexuels, ainsi que le système de sponsor abusif régissant la situation des employées de maison étrangères.

 

David Hale en tournée au Liban
Le secrétaire d’Etat américain adjoint, David Hale, a rencontré cette semaine l’ensemble des responsables libanais. Qualifiant le Hezbollah d’« organisation terroriste », le numéro deux de la diplomatie américaine a insisté sur l’importance pour le Liban de former un nouveau gouvernement et de traiter les questions économiques.

 

Gouvernement, toujours rien à l’horizon
La formation du gouvernement libanais que doit présider Saad Hariri ne trouve toujours pas d’issue alors que la situation économique et sociale s’aggrave. Au-delà des nœuds internes, à savoir l’insistance du Hezbollah d’intégrer au gouvernement six députés sunnites défavorables au courant du Futur, ce que refuse M. Hariri, et la volonté du chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, de former un tiers de blocage, la situation régionale, marquée par l’affrontement entre l’Arabie saoudite et l’Iran, semble influer sur le processus.  

 

Léa Balézeau

Léa Balézeau

"J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence". Au liban, terre de passion, j'ai choisi d'y étudier 1 an et de partager mon expérience.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire

Communauté

INTERVIEW

Fanny Ardant : « Enfant, je rêvais que j’étais libanaise »

​​​​​​​Invitée par l’Institut français, l’une des plus grandes actrices françaises sera au Liban le 28 février pour une représentation de Hiroshima mon amour au théâtre Al-Bustan.

Que faire à Beyrouth ?

CONFÉRENCE

Table-ronde sur les réfugiés, migrants et déplacés, mardi 5 mars

Dans le cadre du mois de la francophonie, la Direction régionale de l’AUF au Moyen-Orient organise une table-ronde sur le thème des réfugiés, migrants et déplacés le mardi 5 mars, à 16h, à Beit Beirut