TEST: 2241

Saad Hariri en tournée en France

Par Juliette Vincent | Publié le 04/09/2017 à 12:40 | Mis à jour le 29/01/2019 à 17:55
Saad Hariri et Emmanuel Macron

Le chef du gouvernement libanais a notamment été reçu par le président français Emmanuel Macron au palais de l’Elysée.

En fin de semaine dernière, Saad Hariri a rencontré les principaux responsables politiques français. Au menu des discussions, la question du soutien au Liban et la crise des réfugiés syriens. Depuis le début de la guerre en Syrie, plus de 1,5 million de personnes se sont réfugiées au Liban.

Le Premier ministre libanais a notamment sollicite l’aide de la France pour relancer l’économie libanaise. Selon lui, la France peut aider le Liban à mobiliser l’aide et les financements internationaux. “La France a toujours été à nos côtés aux plans politique, économique, humanitaire”, a-t-il déclaré.

Lors d’une conférence de presse conjointe à l’Elysée, M. Macron a annoncé  qu'il souhaitait, au premier trimestre 2018, "pouvoir organiser une conférence sur le retour des réfugiés dans leur pays (…) pour que cette question soit pleinement prise en compte dans la stabilisation de la Syrie et de toute la région”.

La France a toujours été à nos côtés

M.Hariri a remercié la France pour sa participation à la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) et son soutien au Tribunal spécial pour le Liban (TSL). Les Nations Unies ont renouvelé pour un an le mandat de la Finul, malgré les réticences des Etats-Unis qui réclamaient un renforcement de ce mandat. La France, un des plus gros pourvoyeurs de soldats au sein de la force onusienne, ne partageait pas l’idée de ce renforcement.

Par ailleurs, Le Premier ministre libanais s'est entretenu avec son homologue français, Edouard Philippe, et le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian.

En outre, M. Hariri a accordé un entretien au quotidien français Le Monde dans lequel il est revenu sur plusieurs sujets d’actualité dont la bataille de l’armée libanaise contre les jihadistes du groupe Etat islamique à la frontière libano-syrienne et ses conséquences.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Beyrouth !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com