Mercredi 25 avril 2018
Beyrouth
Beyrouth
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mois de la francophonie - Wassim Halal improvise en musique et dessin

Par Hélène Boyé | Publié le 14/03/2018 à 17:10 | Mis à jour le 14/03/2018 à 17:36
Photo : Wassim HALAL
Photo LPJ Wassim Halal

Le percussionniste éclectique franco–libanais propose un programme haut en couleur à l’occasion du Mois de la Francophonie. Il nous présente sa musique et les artistes qui l’accompagnent.

 

Quelle est la particularité de votre formation musicale ?
Depuis quelques années, je développe l'aspect improvisé des musiques et j'aime jouer avec des personnes aux univers singuliers. C'est le cas des gens qui sont avec moi pour cette tournée et qui ont accepté mon invitation : Sharif Sehnaoui, Paed Conca, Erwan Keravec, Gwynn Wurst, Benjamin Efrati, Diego Verastegui, David Brossier, Laurent Clouet et Florian Demonsant.

Cette tournée, c’est un petit festival dans un festival. Ce qui m’intéresse, c’est de parler de tous ces gens qui vont se rencontrer sur scène. Certains se connaissent entre eux, d’autres vont se rencontrer pour la première fois dans quelques heures. Tous ont accepté de jouer le jeu car, dans leur musique ou leur art visuel, ce sont des personnes curieuses, qui ont soif de spontanéité. C’est cette liberté-là qui nous passionne communément.

 

Pourquoi participer au Mois de la Francophonie au Liban ?
La francophonie illustrée est la thématique de cette édition. À cette occasion, deux ovnis artistiques vont réaliser en temps réel du dessin et de la projection de vidéo, Benjamin Efrati et Diego Verastegui. En utilisant un logiciel conçu par leur ami Balazs Kesegh en Hongrie, ils ont pu développer une possibilité de réagir très vite avec la musique en direct. Notre dernière collaboration était pour "la Bible du Xenoxenisme" présentée dans le cadre de la Nuit Blanche à Paris.

 

Considérez-vous que la musique soit le meilleur vecteur du dialogue des cultures ?
Cette tournée au Liban est très importante pour moi car c’est un pays que je m’approprie au fur et à mesure de mes venues pour rencontrer des musiciens.
Dans cette ville de Beyrouth où les initiatives bouillonnent, je suis ravi de pouvoir faire se rencontrer des artistes que j’aime car ils s’intéressent à différentes musiques et formes d’expressions artistiques.

 

Quand on me demande si la musique est le meilleur vecteur du dialogue culturel, je pense que oui mais comme  toute forme de curiosité artistique. Et à toute personne qui en doute, venez voir cette semaine les différents évènements.

Pour tous ceux qui en veulent davantage, le Festival Irtijal de Sharif Sehnaoui, qui aura lieu en avril prochain, est aussi un temps fort à ne pas manquer !

 


Wassim Halal et les musiciens et artistes qui l’accompagnent :

Wassim HALAL
Intéressé par les musiques à improvisations, il développe sur la Darbuka et Doholla un jeu empreint de multiples influences de ses différents voyages notamment au Liban où il s’est formé répertoire de la Dabke.

Diego Versategui
Créateur de visuels (Story boards, graphisme, tatouages,…) Diego Verastegui expérimente sous toutes ses formes le dessin. Sur Fragmenter, logiciel d’animation en temps réel, il percute les formes, dérange l’espace scénique , donnant aux lieux dans lesquels il se produit une forme unique. Dans cette tournée libanaise, Diego exploitera avec Benjamin Efrati ces différents univers via des ateliers de stop motion et de dessins en temps réel via Fragmenter , logiciel de dessins d’animation créé pour le live.

Benjamin EFRATI
Chez Benjamin Efrati, art et philosophie peuvent faire bon ménage. Il manie avec aisance le verbe académique et les arts populaires. Le public est invité à s’immerger dans un univers multimédia dans lequel aucune limite formelle ne vient dénaturer l’envie de transmettre des connaissances, tout en les mettant en perspective de manière critique au moyen d’un humour parfois cinglant.

Florian DEMONSANT
Accordéoniste formé aux bals musette et bals de campagne, il découvre ensuite les musiques tziganes (apprentissage avec Marius Manole du Taraf de Haïdouks) et les musiques improvisées (stages avec Denis Badault et Marc Démereau). Aujourd’hui, Florian joue et compose dans : PULCINELLA, quartet de "jazz délocalisé", BEY.LER.BEY, L’AUTRE BAL spectacle interactif de danse et musique, La MALA CABEZA, "tango dégénéré", le GRAND TOZ, collectif toulousain de musique déjantée, ou en Solo dans "SEUL A L’ACCORDEON"."

Laurent CLOUET
Clarinettiste éclectique, Laurent Clouet s’est formé à travers ses voyages et ses rencontres dans les musiques de traditions orales. Il se passionne dès son plus jeune âge pour la musique bretonne. Puis se spécialise auprès d’interprètes improvisateurs majeurs tels que Selim Sesler (Turquie), Petar Voinikov (Bulgarie), Manos Achalinotopoulos & Stavros Pazarentsis (Grèce). Laurent est considéré aujourd’hui comme l’un des clarinettistes phares des musiques tsiganes des Balkans en France.

Gwyn Wurst
Claviériste surnaturel et virtuose extraterrestriel, il est en solitaire une véritable anomalie iconoclaste.
Avec ses deux claviers, il improvise un électro-arabisant saturé. On lui doit la bande originale du remake snuff de « Qui veut la peau de Roger Rabbit ? ».
Avec lui vous vivrez une expérience rare, indispensable et remuante.

Erwan Keravec
Musicien traditionnel breton, Erwan Keravec est un sonneur de cornemuse écossaise au parcours éclectique. Du couple traditionnel avec Guénole Keravec à l’improvisation libre avec Mats Gustafsson, Beñat Achiary, il compose, joue, improvise.
Il est dédicataire de nombreuses œuvres de musiques contemporaines.  

David BROSSIER
Avec son violon, David Brossier a commencé dès son plus jeune âge en Roumanie fréquenter les musiques tziganes. Plus tard sa curiosité l’amène à fréquenter les musiciens grecs et turques. Polyglotte il s’amuse avec ses langages musicaux, compose, crée son univers à lui, qu’on retrouve notamment dans le Quintet Bumbac. C’est avec tout cette curiosité que David enchaine les collaborations, invitations.

Sharif SEHNAOUI
Sharif Sehnaoui se saisit d’une guitare comme d’un qânoon, une fois l’instrument renversé sa main effleure et pince ses cordes produisant un effet sonore jusqu’ici inconnu. Grâce à son approche unique et ingénieuse de la musique, Sharif a su insuffler au Liban une dimension expérimentale des sons.

Paed CONCA
Né à Berne, en Suisse, le clarinettiste Paed Conca est un musicien expérimenté dans les domaines de la musique expérimentale, improvisée et électronique. Conca a écrit de la musique pour des productions de théâtre, de danse et de film.

 

Photo LPJ (8) wassim halal et musiciens.jpg

1. Erwan Keravec, 2. Laurent Clouet, 3. Sharif Sehnaoui, 4. Florian Demonsan, 5. David Brossier, 6. Paed Conca, 7. Gwyn Wurst

 

Le programme à Beyrouth :


MERCREDI 14 MARS A 20h30 – « Contaminations Folkloriques »
Une soirée improvisée unique autour des musiques populaires en présence de l'ensemble des artistes de la tournée !
A la salle Montaigne de l’Institut français du Liban
-           Sharif Sehnaoui (guitare) / Erwan Keravec (cornemuse) / Paed Conca (clarinette) / Wassim Halal (darbuka-davul)
-           Gwyn Wurst (claviers) – Ovni Technoïde
-           Bey.Ler.Bey trio – improvisation sur des musiques des Balkans avec Wassim Halal / Florian Demonsant (accordéon) / Laurent Clouet (clarinette)
-           Benjamin Efrita / Verastegui Diego – illustration en direct
Entrée : 15.000LL / 10.000LL pour les étudiants

***
SAMEDI 17 MARS – « Tutucutu » à Yukunkun
Soirée autour des musiques populaires et improvisées
-           Sharif Sehnaoui (guitare) / Wassim Halal (darbuka) – improvisation
-           Gwyn Wurst – Ovni Technoïde
-           David Brossier / Laurent Clouet / Wassim Halal – turbo folk
-           Benjamin Efrita / Verastegui Diegoo – illustration en direct

***
DIMANCHE 18 MARS à MTV Ecole des Arts Ghassan Yammine
Les musiques tziganes des Balkans
David Brossier / Laurent Clouet / Wassim Halal

***
LUNDI 19 MARS A 20h à Mansion
Focus illustration avec Benjamin Efrita / Verastegui Diegoo :
Présentation du logiciel « Fragmenter » et projections de court-métrages réalisés par le duo
Concert acoustique de David Brossier / Laurent Clouet / Wassim Halal
Suivi d’un apéritif

***
MARDI 20 MARS A 20h à Onomatopoeia The Music Hub
Improvisations autours des musiques des Balkans
-           Concert David Brossier / Laurent Clouet
-           Performance « Le Xenoxenisme expliqué aux Beyrouthins » par Benjamin Efrita

 

Nous vous recommandons

Hélène Boyé, directrice de la publication de LPJ Beyrouth

Hélène Boyé

Co-fondatrice et directrice de publication LPJ Beyrouth. Expatriée depuis plus de 17 ans au Liban, atteinte de « libanolose », mon seul désir, faire connaitre le Liban sous un autre regard.
0 CommentairesRéagir