Mardi 18 septembre 2018
Beyrouth
Beyrouth
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'Union Européenne au chevet de la Méditerranée

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 05/07/2018 à 19:14 | Mis à jour le 09/07/2018 à 08:39
Photo : Fadi Comair, Michael Scoullos, Rein Nieland
ONLO6375

COMMUNIQUÉ

 

 

Le projet SWIM-H2020 SM organise une réunion nationale au Liban abordant les sujets des ressources en eau durables et un environnement propre en Méditerranée

 

 

Le projet SWIM-H2020 SM, financé par l'Union Européenne, a organisé à Beyrouth une réunion nationale sur les ressources en eau durables et un environnement propre en Méditerranée. Le projet (2016-2019) est un projet régional clé visant à contribuer à réduire la pollution marine et l'utilisation durable des ressources en eau dans la région méditerranéenne en mettant l'accent sur les pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

 

Le but de la réunion nationale au Liban était de présenter ce qui a été accompli jusqu'à présent et ce qui reste à faire jusqu'en avril 2019, date à laquelle la phase actuelle du programme prendra fin. La réunion nationale a réuni 50 participants représentant le bureau du Premier ministre, la délégation de l'UE au Liban, le ministère de l'Energie et de l'Eau, le ministère de l'Environnement, les organisations internationales, les milieux universitaires et les médias.

 

Le projet SWIM-H2020 SM a mené 5 activités principales au Liban sur les thèmes suivants:

GIRE (gestion intégrée des ressources en eau) à l'échelle du bassin fluvial, en mettant l'accent sur le renforcement des capacités et les aspects de la mise en œuvre; Implication du secteur privé dans les infrastructures hydrauliques en mettant l'accent sur les stations d'épuration des eaux usées et les ressources en eau non conventionnelles; Réduction de la pollution industrielle; Traitement durable des lixiviats provenant des décharges; Évaluation du coût de la dégradation de l'environnement.

 

Ceux-ci ont été mis en place avec la précieuse contribution des ministères concernés et d'autres parties prenantes libanaises (autorités locales, autorités des bassins fluviaux, banques, ONG, etc.) et en collaboration avec d'autres acteurs régionaux et projets actifs au Liban, grâce auxquels un progrès satisfaisant a été atteint. Par ailleurs, le Liban a pleinement bénéficié des opportunités offertes par la composante régionale du projet, en participant à toutes les formations et visites sur place (12). Le Liban est par ailleurs le champion des échanges entre pairs (5), ceci inclut la mobilisation du secteur privé pour le financement de projets environnementaux / liés à l’eau où la contribution de la Banque Centrale du Liban et des banques libanaises, en général, a été grandement appréciée.

 

"La réunion nationale du Liban nous permet d'être optimistes car, malgré les insuffisances et les difficultés, il existe des progrès dans plusieurs questions relatives à l'eau et à l'environnement ainsi que des efforts continus dans la bonne direction par des initiatives nationales soutenues par l'UE  exemple le projet SWIM-H2020 SM) ainsi que d'autres projets (bilatéraux, etc.). Nous espérons que toutes ces activités renforceront l'expertise, la sensibilisation et la volonté politique pour aider le Liban à relever efficacement ses défis et à passer à un développement durable», a déclaré le professeur Michael Scoullos, chef d'équipe du projet SWIM-H2020 SM.

 

"Lutter contre la pollution de l'eau en Méditerranée est essentiel pour le succès de notre partenariat euro-méditerranéen, et nous sommes déterminés à aider le Liban à garantir un environnement plus sûr et plus sain", a déclaré Rein Nieland, représentant la Délégation de l'Union Européenne au Liban.

 

La réunion nationale au Liban a offert, à travers la table ronde prévue, l'opportunité à d'autres projets clés, donateurs travaillant sur divers aspects de la gestion durable de l'eau et de la protection de l'environnement au Liban avec un impact positif sur la Méditerranée, de présenter leur statut et les progrès entrepris, montrant ainsi la complémentarité et les synergies existantes.

 

Le développement et la mise en œuvre du projet ne seraient pas possibles sans la collaboration des points focaux SWIM-H2020 SM dans les ministères chargés de l'eau et de l'environnement des pays partenaires, qui constituent également le comité directeur du projet SWIM-H2020 SM, et sans les organismes régionaux formant les partenaires institutionnels du projet, à savoir l'Union pour la Méditerranée (UpM), le Plan d'Action Méditerranéen de l'ONU (Environnement / PAM), les institutions et agences de l'UE concernées (DG ENV, DG NEAR, Recherche, MARE, Banque Européenne d'Investissement, et l'Agence européenne pour l'environnement) ainsi que d'autres acteurs, initiatives et projets régionaux (SwitchMed, BlueGeen Med CS, CLIMA South, GWP-Med, etc.).

 

Le projet SWIM-H2020 SM couvre 8 pays partenaires et dispose d'un budget de 6,705,000 euros. Il organise plus de 100 activités dont 50 nationales et 35 régionales et aborde 21 thèmes.

 

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

Mme Lisa Papadogeorgaki, Responsable de la communication du SWIM-H2020 SM, Courriel: lpa@ldk.gr

Mme. Nada Haddad, Chargée de communication locale, Beyrouth, Liban, courriel nada@april-8.com

 

 

 

Mécanisme de Soutien SWIM et Horizon 2020

Financé par l’Union européenne, le projet SWIM-H2020 SM a vocation à contribuer à une utilisation plus respectueuse de ressources en eau qui vont se raréfiant, et à une gestion adéquate des déchets industriels, des émissions industrielles et des eaux usées, et, partant, à renforcer, directement comme indirectement, la résilience à la variabilité du climat et aux changements climatiques de l’ensemble de la région, et des pays d’Afrique du Nord et du Proche Orient notamment (Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, [Libye], Maroc, Palestine, [Syrie] et Tunisie).

 

La composante de la société civile de SWIM-H2020 SM bénéficie du soutien du projet labélisé UpM BlueGreen et de son réseau.

 

 

 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire

Communauté

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Amal Lakrafi lance la 1ère "élection de députés juniors"

Amal Lakrafi, députée de la 10ème circonscription des Français établis hors de France, lance le concours ‘’Election de députés juniors’’ destiné aux jeunes Français de 13 à 17 ans.

Vivre à Beyrouth

RÉTROSPECTIVE

Du 16 au 18 septembre 1982, les massacres de Sabra et Chatila

Le 6 juin 1982, Israël envahit le Liban, c’est l'opération "Paix en Galilée" déclenchée officiellement en représailles de la tentative d'assassinat visant l’Ambassadeur israélien à