Vendredi 22 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le village préféré des Libanais, édition 2018

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 25/07/2018 à 16:36 | Mis à jour le 25/07/2018 à 21:12
Le village préféré des libanais, édition 2018

La semaine dernière, le quotidien L’Orient-Le Jour a lancé la 3e édition du Village préféré des Libanais lors d’une cérémonie au Waterfront City Dbayé,

Le concours inspiré de son modèle français s’installe dans le paysage culturel libanais. Comme lors des éditions précédentes, 10 villages, répartis sur l’ensemble du territoire libanais, ont été sélectionnés : Aïn Dara, Baakline, Bkassine, Broummana, Enfé, Jeb Jannine, Jouaya, Kfour, Marjeyoun et Qartaba.

 

Les votes sont ouverts ! Vous pouvez participez-vous aussi ICI : www.lorientlejour.com/village

 

#1 Aïn Dara, pour dire non aux carrières

 

#2 Baakline, parce que nature rime avec culture

 

#3 Bkassine, un infini paradis de pins

 

#4 Broummana, et les songes des nuits d’été

 

#5 Enfé, fille du vent et de la mer

 

#6 Jeb Jannine, la dynamo de la Békaa

 

#7 Jouaya, le paradis des émigrés d’Afrique

 

#8 Kfour, l’amphithéâtre du Ftouh-Kesrouan

 

#9 Marjeyoun, la mémoire vive

 

#10 Qartaba, béni de Dieu et des hommes

 

 

 

Nous vous recommandons

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire

Communauté

INTERVIEW

Fanny Ardant : « Enfant, je rêvais que j’étais libanaise »

​​​​​​​Invitée par l’Institut français, l’une des plus grandes actrices françaises sera au Liban le 28 février pour une représentation de Hiroshima mon amour au théâtre Al-Bustan.

Que faire à Beyrouth ?

CONFÉRENCE

Table-ronde sur les réfugiés, migrants et déplacés, mardi 5 mars

Dans le cadre du mois de la francophonie, la Direction régionale de l’AUF au Moyen-Orient organise une table-ronde sur le thème des réfugiés, migrants et déplacés le mardi 5 mars, à 16h, à Beit Beirut