Jeudi 21 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Lancement du premier Prix Entrepreneur HEC, ouvert aux start-up

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 17/06/2019 à 02:17 | Mis à jour le 17/06/2019 à 14:20
PRIX ENTREPRENEUR HEC ESA L'Orient Le jour Liban Beyrouth

COMMUNIQUE

 

La première édition du Prix Entrepreneur HEC a été lancée hier lors d’une conférence organisée à l’École supérieure des affaires (ESA) de Beyrouth, vendredi.

Né de l’association entre L’Orient-Le Jour, la Chambre de commerce de Beyrouth et du Mont-Liban (CCIAB) ainsi que l’ESA, en partenariat avec l’incubateur Smart ESA et les anciens de HEC alumni groupement Liban, ce concours est ouvert à toutes les start-up créées par des Libanais au Liban ou à l’étranger.

Présent aux côtés du ministre libanais des Télécoms et président de la CCIAB, Mohammad Choucair, du directeur académique de l’ESA, Maxence Duault – représentant le directeur Stéphane Attali – et du directeur exécutif de L’Orient-Le Jour, Michel Helou, le président d’HEC Paris et vice-président de la Chambre de commerce d’Île-de-France, Jean-Paul Vermès, a évoqué dans son discours une initiative alignée sur le partenariat « exigeant » qui existe entre l’ESA et HEC Paris. « Malgré toutes les contraintes que les entrepreneurs doivent affronter dans ce pays comme ailleurs, la volonté d’entreprendre reste plus vive sans doute ici », a-t-il notamment déclaré avant de saluer le Premier ministre Saad Hariri pour son soutien. M. Choucair a, de son côté, souligné la nécessité de promouvoir l’éducation et l’entrepreneuriat « pour sortir le Liban de crises tragiques et interminables, en renforçant la compétitivité des entreprises, lutter contre la pauvreté, ainsi que l’extrémisme, et pousser les vieilles industries à se moderniser ».

Michel Helou a, quant à lui, précisé les modalités du concours, réservé aux entreprises en phase de création ou créées depuis moins de 24 mois avec un produit en cours de développement et un chiffre d’affaires de moins de 500 000 dollars. Le prix récompensera le projet le plus prometteur en termes de créativité et de potentiel réel de croissance, notamment à l’international. Celui-ci devra répondre à un problème ou un besoin bien défini, et apporter une innovation à un produit ou à un processus existant. Il devra enfin être viable et rentable sur le long terme. La sélection des participants se fera sur la base de leur candidature, en français ou en anglais. Une deuxième sélection se fera ensuite via des entretiens, suivie d’une formation assurée par Smart ESA, préalable à la sélection des finalistes.

Outre une couverture assurée notamment par L’Orient-Le Jour et Le Commerce du Levant, le vainqueur remportera un chèque de 10 000 dollars et aura droit à une période d’incubation de trois mois à Station F. Fondé il y a deux ans par Xavier Niel (groupe français Iliad Free, spécialisé dans les télécoms) et basé à Paris, Station F est présenté comme le plus grand campus de start-up du monde. Les finalistes bénéficieront pour leur part du programme d’accompagnement de Smart ESA.

Les candidats intéressés peuvent s’inscrire depuis hier et jusqu’au 15 juillet sur la page dédiée au concours (www.lorientlejour.com/prix-hec ). Le vainqueur sera désigné lors d’un événement de clôture en novembre 2019, pendant lequel les finalistes présenteront leurs projets à un jury d’experts. Un prix honorifique sera enfin décerné à l’issue d’un vote en ligne du public organisé en octobre.

En sus du concours, l’ESA et HEC Paris ont annoncé qu’ils allaient « réaffirmer » leur engagement mutuel à travers le lancement d’un nouveau master – Master in innovation and entrepreneurship – qui fera l’objet d’un double diplôme entre les deux institutions, démarrera en 2020 et sanctionnera une formation de 18 mois.

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Varsovie Appercu
CINÉ

Boże Ciało : le film polonais candidat aux Oscars

Le film Boże Ciało (Titre français : La communion) du réalisateur Jan Komasa est sorti en Pologne le 11 octobre 2019. Le 8 novembre, il a dépassé le million de spectateurs. Un record.