Mercredi 17 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Lancement de la 13ème éditon du Festival du Film Libanais

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 18/09/2018 à 01:00 | Mis à jour le 19/09/2018 à 17:58
Lebanese film festival Wa'faa Halawi

Le Festival du Film Libanais vient de lancer sa 13ème édition qui se déroulera du 17 au 21 Septembre 2018 à  Beirut Souks Cinemacity.  

En présence de cinéphiles aux multiples talents: réalisateurs, acteurs, producteurs, compositeurs, créateurs, institutionnels, et professionnels du monde du cinéma.

Tout à tour se sont exprimés Wafaa Halawi la directrice du Lebanese Film Festival de plus que Carol Mezher, la directrice de Films Femmes Francophones Méditerranée (FFFMed), et le fondateur du festival Pierre Sarraf (auparavant connu sous le nom de néàbeyrouth et géré par Bande à Part productions depuis 2012).

Wafa’a Halawi a annoncé que le festival rend cette année hommage aux femmes par les films choisis à l’ouverture et la clôture : celui de Nadine Labaki (Capharnaüm) qui a longtemps et chaleureusement échangé après le film avec le public par le biais d’un Q&A et celui de Heiny Srour, chaleureusement applaudie par la salle pour sa présence. Son film « l’heure de la libération a sonné » clôt le festival. La libanaise Heiny Srour est la première femme arabe  sélectionnée en compétition au Festival de Cannes (1974).

Carol Mezher a présenté le projet de la résidence qui a eu lieu à l’Institut Français de Deir El Qamar dont le but est de développer un tourisme culturel, et auquel ont participé des candidates venues du bassin méditerranéen.

Sarraf, qui a souligné que le festival a été créé dans le but de soutenir et promouvoir la production de film au Liban, a salué l’initiative de Carol Mezher qui élargit la famille du festival et qui accompagne le processus de création en parallèle à la projection des films qu’assure le festival.
Sarraf a tenu à exprimer son regret et sa solidarité envers l’annulation cette année de deux festivals : le Dubai International Film Festival et le Beirut International Film Festival. « Nous ne sommes pas rivaux. L’arrêt d’un festival nous fait perdre une visibilité de plus dans un marché aussi dur que celui du cinéma Indépendant » a-t-il dit.


www.lebanesefilmfestival.org
www.fffmed.com

 

Lebanese film festival

 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire

Actualités

RÉTROSPECTIVE

Gouvernement, Francophonie, An-Nahar… l’actu de la semaine au Liban

L’actualité de ces sept derniers jours a été marquée par le déplacement de Aoun, en Arménie, pour le sommet de la francophonie, l'édition vierge du quotidien An-Nahar, le passage d’IAM à Beyrouth et

Communauté

DISPARITION

Aznavour, au Liban comme chez lui…

L’un des derniers géants de la chanson française, qui s’est éteint dans la nuit de dimanche à lundi, à l'âge de 94 ans, s’est produit une vingtaine de fois au pays du Cèdre.

Que faire à Beyrouth ?

ENVIRONNEMENT

Badaro a aussi son petit marché de quartier

Tous les dimanches de 9h à 14h jusqu'à fin juin, le quartier résidentiel de Beyrouth accueille à l’école Saint Sauveur des petits producteurs locaux dans une ambiance conviviale.