Mercredi 24 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Grève, gouvernement, religion... l’actu de la semaine au Liban

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 04/01/2019 à 23:26 | Mis à jour le 06/01/2019 à 13:14
revue d'actu

L’actualité des sept derniers jours au Liban a été marquée par la non-formation du gouvernement qui a provoqué une grève et une cinglante mise en garde de Michel Aoun, la polémique autour de la bénédiction d’une députée sunnite dans une église et les festivités du Nouvel An au Liban récompensées par la presse internationale.

Grève contre l’absence de gouvernement
Vendredi, de nombreuses administrations publiques, comme l’aéroport et le port de Beyrouth, ont dû fermer leurs portes vendredi, répondant à un appel à la grève générale de plusieurs syndicats, dont la CGT libanaise, pour protester contre le retard dans la formation du gouvernement. Des manifestations sont également prévues ce week-end, sans savoir si le mouvement sera d’ampleur ou pas. Le même jour, le chef de l’Etat, Michel Aoun, a dénoncé sur Twitter  les tensions entre partis qui empêchent la formation du gouvernement. Suite aux derniers espoirs avortés à la veille de Noël, le Premier ministre Saad Hariri et le Hezbollah se sont renvoyé la responsabilité du blocage. Depuis les élections législatives, il y a sept mois, le Liban attend toujours la mise en place d’un cabinet.

Bénie par un prêtre, une députée sunnite sévèrement tancée
Bénie par un prêtre lors d’une messe célébrée le 1er janvier, la députée sunnite de Beyrouth, Roula Tabch Jaroudi, a été au centre d’une polémique. Sur les réseaux sociaux, une grande partie des internautes ont salué un geste de tolérance tandis que l’autre y a vu une hérésie. Suite à ce buzz, la députée s’est rendue jeudi à Dar el-Fatwa, l’autorité suprême sunnite au Liban, pour « s’excuser auprès de Dieu » et réitérer son « allégeance à l'islam » tout en soulignant qu’elle restait "ouverte aux autres".

Les festivités du Nouvel An à Beyrouth au top
Le site web du magazine National Geographic a placé les festivités du Nouvel An organisées place de l’Étoile à Beyrouth en 7ème position dans son classement mondial, derrière New York, Las Vegas, Rio de Janeiro, Londres, Paris et Madrid. Depuis la réouverture du centre-ville de la capitale au grand public en décembre 2017, c’est la deuxième fois que la place de l’Étoile se transforme en piste de danse géante à l’occasion de la nuit de la Saint Sylvestre avec un feu d’artifice grandiose tiré sur les coups de minuit.

L’un des tunnels vers Israël part d’une usine de ciment au Liban-Sud, selon la Finul
Samedi dernier, la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) a indiqué qu'une usine de ciment dans le village de Kfar Kilan au Liban-Sud, était reliée à un tunnel qui traverse la frontière avec Israël. Depuis le lancement de l’opération « Bouclier du nord », début décembre, l’armée israélienne affirme avoir localisé cinq tunnels sous la frontière du Liban-Sud, dont elle attribue la construction au Hezbollah.

Enième flagrant délit de pollution dans la Békaa
Lundi, des responsables du ministère de l'Environnement ont arrêté plusieurs conducteurs de bulldozers pris en flagrant délit de déversement de déchets toxiques dans la commune de Taybé, dans la Békaa. Selon les aveux d’un chauffeur de camion arrêté le jour précédent, plusieurs autres dépôts sauvages ont été improvisés dans les environs de Hazzine, Aïn Bourday, Chmestar, Taraya, Beit Mcheik et Bednayel, dans la région.

 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir