Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Gouvernement, Miss Earth Liban, Hezbollah… l’actu de la semaine au Lib

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 20/10/2018 à 18:30 | Mis à jour le 20/10/2018 à 18:33
photo_2

L’actualité de ces sept derniers jours a été marquée par le feuilleton en montagnes russes de la formation gouvernementale, la disqualification d’une miss pour une photo avec une consœur israélienne et les nouvelles sanctions US contre le Hezbollah.

 

Gouvernement : formation imminente…puis freinée

Les nœuds irrésolus du ministère de la Justice et de la présence des opposants sunnites à Hariri semblent avoir freiné en cette fin de semaine le processus de formation du gouvernement, qui s’était pourtant accéléré les jours précédents, au point que le Premier ministre Saad Hariri ait évoqué une formation du cabinet durant le week-end, une date-butoir rejetée par le leader du Hezbollah qui y a vu une mise sous pression.

 

Miss Earth Liban dans la tourmente pour une photo avec Miss Israël

Les détenteurs des droits dans le monde arabe du concours Miss Earth 2018, mêlant beauté et environnement, ont décidé de disqualifier Salwa Akar, Miss Earth Liban, après une photo avec Miss Israel, effectuant le « « V » de victoire ». Cette affaire est la dernière d’une longue liste de polémiques  sur la « normalisation » des relations entre le Liban et Israël, techniquement en guerre.

 

Nouvelles sanctions US contre le Hezbollah 
Vendredi, Hassan Nasrallah a assuré que les sanctions américaines votées la semaine précédente aux Etats-Unis n’auraient aucune conséquence pour son parti. Quelques jours plus tôt, le ministre US de la Justice a placé le Hezbollah dans sa liste des organisations transnationales criminelles  Le 12 octobre, le sénat américain a voté deux lois renforçant les sanctions financières contre le Hezbollah et ses partenaires à l’étranger.

 

Réfugiés syriens : les retours volontaires continuent
Lundi, 776 réfugiés syriens installés au Liban après avoir fui la guerre dans leur pays, ont décidé de revenir chez eux dans le cadre d’une opération de rapatriement organisées par la Sureté générale libanaise, en coopération avec le régime syrien et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Selon le directeur de la SG, 50 000 réfugiés ont déjà regagné la Syrie. Ces rapatriements pourraient concerner 200 000 personnes d’ici un an.

 

 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire