Gouvernement, Francophonie, An-Nahar… l’actu de la semaine au Liban

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 13/10/2018 à 11:01 | Mis à jour le 13/10/2018 à 11:49
photo_2

L’actualité de ces sept derniers jours a été marquée par le déplacement de Aoun, en Arménie, pour le sommet de la francophonie,  l'édition vierge du quotidien An-Nahar, le passage d’IAM à Beyrouth et l’optimisme du Premier ministre dans la formation du gouvernement.

Aoun à Erevan pour le sommet de la francophonie.
Vendredi, au marge du 17e sommet de la francophonie à Erevan, le président libanais Michel Aoun a confirmé être « en accord » avec son homologue Emmanuel Macron qui, lui, a exprimé son soutien au Liban qui est sans gouvernement depuis cinq mois. Les deux hommes, disant vouloir « œuvrer pour la stabilité » de la région, ont également abordé la question des réfugiés syriens et les menaces israéliennes.
Lors du sommet de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Aoun a déclaré que son pays serait candidat pour accueillir l'académie de rencontre et de dialogue entre les hommes, demande qu'il a déposée auprès des nations unis.
Il a d'autre part souligné dans son discours d'intervention que la francophonie était un vecteur du "vivre ensemble".

 

Un Nahar blanc face à l'obscurantisme : le cri d’un quotidien libanais
Vendredi, le quotidien arabophone libanais An-Nahar a publié une édition de huit pages blanches. La directrice du quotidien, Nayla Tuéni, a parlé d’un geste contre la situation déplorable du pays. « L'objectif de notre plume est de transmettre la douleur du peuple. Et le peuple est fatigué. Le Nahar est fatigué de reproduire vos promesses non tenues », a-t-elle déclaré. En plus des crises dont souffre la population, la presse au Liban connaît de nombreuses difficultés.

 

IAM, le monument du rap français, en concert à Beyrouth
Le groupe marseillais s’est produit mardi dans la capitale libanaise. Etendard du rap français, IAM célèbre les 20 ans de la sortie de leur album « L’école au micro d’argent ». « C’est une immense fierté (…) C’est la première fois que nous nous produisons ici, mais ça a toujours été dans mes objectifs », explique Akhenaton, le leader du groupe. Durant le concert, le groupe a expliqué qu'il devait se produire une première fois en 1990 en pleine guerre. "Cette fois on ne remettra pas 28 ans pour revenir " a affirmé le leader du groupe.
Le MusicHall Waterfront accueillera également le groupe Feu ! Chatterton mercredi prochain.

 

Gouvernement : Saad Hariri confirme son optimisme
Le Premier ministre a réaffirmé mardi son optimisme pour la formation gouvernementale. « Toutes les formations ont fait des concessions, le Courant patriotique libre et les Forces libanaises inclus » a soulevé Saad Hariri. Il a affirmé qu’en cas de retrait, il n’accepterait pas d’être désigné de nouveau. Le besoin de réformes économiques accentue la pression sur le Premier ministre désigné, conscient du besoin imminent de la constitution d’un cabinet. 

 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Beyrouth !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale