Mercredi 19 septembre 2018
Beyrouth
Beyrouth
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FINUL - 40 ans d'engagement au Sud-Liban

Par Juliette Vincent | Publié le 19/03/2018 à 09:43 | Mis à jour le 19/03/2018 à 15:49
FINUL

C’est aujourd’hui les 40 ans de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul). L’occasion de retracer le parcours de cette force présente au Sud-Liban.
 

Historique
En 1978, en réponse aux attaques de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Israël envahit le sud du Liban. La Finul est établie par une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU. L’objectif : confirmer le retrait des troupes israéliennes, rétablir la paix et la sécurité internationale, aider le Gouvernement libanais à assurer la restauration de son autorité effective dans la région.

En 1982, Israel entre une nouvelle fois sur le territoire libanais et atteint Beyrouth. Pendant trois ans, la Finul doit se contenter de protéger et apporter une assistance humanitaire à la population. Elle reste positionnée derrière les lignes israéliennes.

En 2000, l’armée israélienne retire ses forces du Liban. La Finul patrouille dans la zone libérée, et fourni, avec les autorités libanaises, une aide humanitaire (eau, soins médicaux et nourriture) aux familles nécessiteuses.

En juillet 2006, le Hezbollah lance plusieurs roquettes vers des positions des Forces de défense israélienne (FDI) près de la côté. Les combattants du Hezbollah pénètrent en Israel et capturent deux soldats des FDI et en tuent trois. Les soldats capturés sont ramenés au Liban. Cinq employés des Nations Unies sont tués et 16 autres sont blessés pendant ce conflit.

Le Conseil de sécurité demande une cessation immédiate de toutes les attaques du Hezbollah ainsi que les offensives militaires israéliennes au Liban. Un renforcement de la mission de la Finul est voté : elle doit contrôler la cessation des hostilités, aider le gouvernement libanais à assurer la restauration de son autorité effective dans le sud du pays, déminer la zone de conflit et faciliter l'accès humanitaire aux populations civiles du Sud-Liban.

Le 30 août 2017 le mandat de la FINUL  a été prorogé par le Conseil de sécurité pour un an malgré les réticences de Washington.

 

Les troupes de la Finul

15 000 militaires, assistés par du personnel civil international et local, composent la Finul. 10 503 sont des membres du personnel en uniforme, 234 sont des membres du personnel civil international et 580 des membres du personnel civil local.  Le commandant de la FINUL est le général irlandais Michael Beary depuis le 24 juillet 2016.

FINUL
Source : https://peacekeeping.un.org/en/mission/unifil

Chiffres actuels

LItalie qui compte 1100 Casques bleus et la France, 700 militaires, sont les plus gros contributeurs de troupes à la Finul. Le budget annuel 2016-2017 est de 488 691 600 dollars. 312 membres de la Finul ont été tués depuis 1978.

 

FINUL
Source : https://peacekeeping.un.org/en/mission/unifil

 

0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire

Communauté

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Amal Lakrafi lance la 1ère "élection de députés juniors"

Amal Lakrafi, députée de la 10ème circonscription des Français établis hors de France, lance le concours ‘’Election de députés juniors’’ destiné aux jeunes Français de 13 à 17 ans.

Vivre à Beyrouth

RÉTROSPECTIVE

Du 16 au 18 septembre 1982, les massacres de Sabra et Chatila

Le 6 juin 1982, Israël envahit le Liban, c’est l'opération "Paix en Galilée" déclenchée officiellement en représailles de la tentative d'assassinat visant l’Ambassadeur israélien à