Mercredi 19 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FÊTE DE LA MUSIQUE 2017 - « La musique est une langue internationale ! »

Par Sarah Delbos | Publié le 08/06/2017 à 19:38 | Mis à jour le 28/05/2018 à 16:00
Photo : le ministre libanais du tourisme Avédis Guidanian et le chargé d'affaires de l'ambassade de France au Liban, Arnaud Pescheux
fete%20de%20la%20musique%20conf%20de%20presse%208%20juin%202017%20-%202

 

La 17e édition de la Fête de la musique au Liban a été présentée jeudi lors d'une conférence de presse en présence des organisateurs et partenaires de l'événement.


Créée par le ministre français de la Culture, Jack Lang en 1981, la Fête de la musique est devenue en 35 ans « le plus grand événement musical gratuit au monde », selon Arnaud Pescheux, chargé d'affaires de l'ambassade de France au Liban.

En 2016, plus de 120 pays dans le monde entier ont pris part à cette manifestation. Diversité, gratuité et accessibilité sont les maitres mots de cet événement.

Au Liban, la Fête de la musique est apparue en 2001 à l'initiative de la Mission culturelle française et du ministère libanais de la Culture dans une dynamique de célébration de la francophonie. Cette manifestation culturelle est désormais incontournable.

Organisée par l'Institut Français, en partenariat avec l'Association libanaise des festivals culturels et sous le patronage du ministère de la Culture et du ministère du Tourisme, la 17e édition de la Fête de la Musique se déroulera du 17 juin au 1er juillet. Cette 17e édition sera synonyme de diversité musicale et géographique  avec des groupes venus de France, Syrie, Palestine, Suisse?

Cette année, de nombreux événements seront organisés en amont du 21 juin, à Beyrouth mais également dans le reste du Liban. « Beyrouth n'aura pas le monopole de la Fête de la Musique » déclare Arnaud Pescheux. 13 villes libanaises participeront aux festivités. À travers cette décentralisation culturelle, « nous confirmons notre volonté d'être au plus près des Libanais, là où ils vivent, quelle que soit la communauté à laquelle ils appartiennent », affirme le chargé d'affaires de l'ambassade de France au Liban.

L'Institut italien Dante, le Centre libano-brésilien, l'ambassade de Suisse, l'ambassade d'Uruguay ainsi que l'ambassade d'Inde participeront également à ce voyage musical et multiculturel car, selon eux, « la musique est une langue internationale ».

Dans cette région agitée du monde, la Fête de la musique a d'autant plus d'écho aujourd'hui. C'est une célébration de la liberté, liberté de la musique, de création, d'expression et surtout du vivre-ensemble. « La fête de la musique est un événement, mais c'est aussi un appel à faire de la musique. Faites de la musique ! », s'exclame pour conclure Arnaud Pescheux.  


Retrouvez la programmation dans la capitale et les autres régions  ICI :  FETE DE LA MUSIQUE 2017 ? Le programme du 21 juin à Beyrouth et dans le reste du Liban


 

Sarah DELBOS (www.lepetitjournal.com/Beyrouth) jeudi 8 juin 2017

0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire
Sur le même sujet