Lundi 23 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

De jeunes réalisateurs libanais assisteront à des festivals européens

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 04/02/2019 à 16:31 | Mis à jour le 08/06/2019 à 16:19
Luana Chaptini Karel Malkoun Patrick Elias Julia Koch de-Biolley

COMMUNIQUE DE PRESSE

25e Festival du Cinéma européen

De jeunes réalisateurs libanais assisteront à des festivals de cinéma en Europe

 

Alors que le Festival du Cinéma européen fête ses 25 ans, la tradition du concours de courts métrages des étudiants libanais se poursuit. Douze courts métrages, présentés par douze écoles audiovisuelles libanaises, ont été projetés dimanche 3 février au cinéma Metropolis.
A la fin de la projection, la Chef de Délégation Adjointe de l'Union européenne, Julia Koch de-Biolley, a décerné le Prix du meilleur court métrage à 3 films sélectionnés par un jury international :

The Trophy, réalisé par Luana Chaptini (IESAV), a remporté le prix de la Pologne pour son message écologique fort, transmis par une écriture intelligente, et pour sa cinématographie recherchée qui va de pair avec la narration.

Mots et lumières, réalisé par Karel Malkoun (NDU), a remporté le prix de l’Institut Goethe pour avoir mis en avant l’histoire émouvante d’une jeune femme, pour le succès avec lequel la beauté de l'innocence a été dépeinte et pour la forte atmosphère créée par le film.

Bombardement doré, réalisé par Patrick Elias (ALBA), a remporté le prix de l'Institut français pour son utilisation réussie du genre comique dans une situation autrement tragique, pour l'utilisation créative du son et le tournage en un seul lieu, et pour le bon choix des acteurs.
 

Le jury était composé de Mme Vesna Chamoun de l'Institut Goethe, Mme Mathilde Chassagneux de l'Institut Français du Liban, Mme Katarzyna Tuszyńska-Niesiołowska de l'Ambassade de Pologne et Mme Nour Ouayda de l'Association Metropolis Cinema.

L'Union européenne, par le biais de ces prix, soutient le talent des étudiants des écoles audiovisuelles libanaises. De-Biolley qui a décerné les prix a déclaré : « Prenez l’exemple de Mir-Jean Bou Chaaya qui a remporté l'un des prix du meilleur court métrage au Festival de l'UE en 2012 pour son court métrage Film Kbeer. » « Quelques années plus tard, Bou Chaaya a réalisé son premier long métrage Film Ktir Kbeer, qui a remporté de nombreuses reconnaissances internationales et a été choisi comme candidat officiel du Liban pour la catégorie des films de langue étrangère aux 89e Oscars, » at-elle ajouté.
 

Les lauréats de cette année auront l'occasion d'assister à un festival international de film, dont le festival Oberhausen en Allemagne, en partenariat avec l’Institut Goethe, un festival en France organisé par l'Institut Français du Liban et le festival international du cinéma indépendant Off Camera à Cracovie grâce au soutien de l'ambassade de Pologne au Liban.
 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Beyrouth

ENVIRONNEMENT

L’USEK s’associe au projet CEDRO, financé par l’Union européenne

L’Université Saint-Esprit De Kaslik (USEK) s’associe au projet CEDRO, financé par l’Union européenne, pour mettre en œuvre une stratégie relative à l’énergie durable au niveau de l’Université.

Expat Mag

Cambodge Appercu
GASTRONOMIE

« Chez Mama Ly », l'héritage culinaire de la vlogueuse Diana Chao

Diana Chao, une Française née à Paris de parents sino-cambodgiens, a décidé de se consacrer à 100% à sa chaîne Youtube. Le but : démystifier la culture asiatique en partageant les recettes de sa mère.