NOÉMIE POTIER (UPR) - "Je veillerai à l'équité du traitement des Français de l'étranger"

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 29/05/2017 à 16:00 | Mis à jour le 01/06/2017 à 13:12
Noemie%20Potier

 

Investie par l'UPR dirigé par François Asselineau, Noémie Potier, responsable informatique, suppléée par Benjamin CHANARD, est l'une des 11 candidats aux législatives dans la 10ème circonscription des Français établis hors de France.

 

Lepetitjournal.com: Vous êtes candidate de l'Union Populaire Républicaine (UPR) pour les prochaines élections législatives dans la 10ème circonscription des Français de l'étranger. Pourriez-vous vous présenter en quelques mots aux lecteurs du lepetitjournal.com qui seront amenés à voter les 4 et 18 juin prochains ?

Noémie Potier : Je suis née à Ivry-sur-Seine, de parents instituteurs, et j'ai suivi des études universitaires en langues étrangères et commerce international à Lyon puis à Arras.  De retour en région parisienne, j'ai été amenée à voyager dans de nombreux pays du monde, notamment dans le cadre de ma profession de responsable de zone export, avant de devenir une « Française de l'étranger » à partir de 2010. N'ayant jamais été candidate à aucune autre élection, je représente aujourd'hui l'Union Populaire Républicaine (UPR), mouvement fondé il y a plus de 10 ans par François Asselineau et que beaucoup de français ont sans doute découvert à l'occasion des dernières élections présidentielles.

Qu'est ce qui vous amène à vous présenter dans la 10ème circonscription des Français de l'étranger ?

N.P.: Je souhaite amener le plus grand nombre de nos concitoyens à s'intéresser aux questions essentielles que sont l'indépendance de la France et le rétablissement de notre démocratie afin de défendre au mieux nos intérêts communs en tant que nation. Je vois aujourd'hui mon engagement politique comme une nécessité pour rendre à la France la place si particulière qu'elle a occupé dans le monde à travers les siècles de part son universalisme et sa conception profondément égalitaire des rapports humains. Le démantèlement programmé de nos grands services publics, l' « ubérisation » progressive de notre société ainsi que les différentes atteintes portées à nos droits fondamentaux sont autant de raisons qui m'ont amenée à représenter l'UPR à ces élections. Le choix de la 10ème circonscription s'est ensuite rapidement imposé étant moi-même expatriée et ayant depuis mon plus jeune âge nourri une affection et un intérêt tout particuliers pour le continent africain dont je pense avoir une connaissance assez approfondie s'agissant des enjeux stratégiques et géopolitiques qui s'y jouent.

Lire la suite sur l'édition Lepetitjournal.com/Cotonou
 

Retrouvez la liste complète de tous les candidats de la 10eme circonscription des Français de l'étranger ICI : 10ème circonscription - Afrique de l'ouest, Moyen-Orient

Lire aussi les interview des autres candidats :
GUSTAVE FAYARD - "Nous avons une candidature indépendante des grands partis"
GUILLAUME DE BRICOURT (577 pour la France) ? « La dimension des binationaux est très peu considérée par mes concurrents »
STÉPHANE SAKOSCHEK (FN) - "Défendre les Français de l'étranger"
WILLIAM GUERAICHE (La France insoumise) ? « Parler au nom de ceux à qui on ne donne jamais la parole » 
FRANCK MERIAU (MDP) ? Les Français de l'Etranger sont « un peu oubliés » 
AMAL AMELIA LAKRAFI (La République en marche) ? « Un challenge que j'ai envie de relever »
ALAIN MARSAUD (LR-UDI) - « Pour une alternance raisonnée et raisonnable et non une opposition systématique et malsaine ».


Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Beyrouth !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale