Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Christophe Malavoy et Tom Novembre au Liban

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 29/10/2018 à 09:58 | Mis à jour le 29/10/2018 à 10:09
42142858_2328128270534852_6363258275412049920_o

Invités par 62 events by Josyane Boulos, Christophe Malavoy et Tom Novembre seront au Liban  pour présenter Fausse Note du 31 octobre au 3 novembre au Théâtre Monnot.

 

Fausse Note commence comme une comédie pour se développer en thriller psychologique intense, avec des rebondissements continus qui garderont le spectateur en haleine.

 

Ce face à face saisissant, l’auteur et metteur en scène Didier Caron en parle comme un défi : « Ma première intention était de relever les défis que je m’étais lancés :

Pouvais-je raconter une histoire solide, reposant uniquement, sur les épaules de deux personnages ? Jusqu’à présent, j’écrivais des pièces chorales, avec plusieurs protagonistes. Ici, mon « challenge » était de trouver la trame pour que l’action avance uniquement sur un enjeu suffisamment fort.

Mon second défi était donc, de trouver cet enjeu, qui tiendrait le spectateur en haleine tout au long de la pièce. Une intrigue puissante pour ne jamais tomber dans le bavardage ou le commentaire.

Mon troisième défi était d’écrire un drame. En effet, j'écris, depuis toujours, des comédies de mœurs et, je voulais me confronter à cette sensation de ne pas avoir l’obligation de chercher le rire. En ce sens « Fausse Note » m’a apporté un peu de répit ! Mon dernier défi était de parler d'un sujet que j'avais toujours évité d'aborder : La relation Père/Fils. Souvent cette relation est faite de silences pudiques, d’absences. Une absence qui devient, finalement, une présence décuplée. Mais un père, bon ou mauvais, reste toujours une image référente pour un fils. Cet amour n’a pas de raison, ne peut se justifier.

Cet aspect de la relation entre un bon, ou un mauvais père, vis à vis du fils a guidé également mon histoire. Un fils peut-il aimer malgré tout un père qui s’est mal conduit ? Que reste t-il d’un père qui n’a jamais exprimé son amour à l’égard de son fils ? De toutes ces réflexions découlait un autre thème, celui du libre arbitre. Avons-nous le libre arbitre d’agir et pouvons-nous nous libérer des chaînes laissées par nos pères ? Je pense personnellement que nous sommes maîtres de nos choix, pas du résultat.
Alors si un père s’est mal comporté de son vivant, pouvons-nous réparer en son nom ou devons-nous porter sa faute et, culpabiliser toute notre vie ? Les personnages de « Fausse Note » ont passé leur vie à tenter de s’affranchir du passé de leur père, pour enfin... Grandir.

« Fausse Note » aborde les thèmes de la transmission, de la réparation mais aussi, de la vengeance ; Cette vengeance qui semble apaiser, mais qui finalement, ne répare rien.”

 

Christophe Malavoy s’était vu décerner le César du Meilleur Espoir Masculin en 1982 pour Family Rock de José Pinheiro, Prix Jean Gabin en 1985. Il a plusieurs fois été nommé aux César comme meilleur acteur. Christophe Malavoy a tourné pour le cinéma une trentaine de films dont Péril en la Demeure de Michel Deville, Madame Bovary de Claude Chabrol, Association de Malfaiteurs de Claude Zidi.

 

Tom Novembre a joué dans plusieurs spectacles coécrit avec son frère Charlélie Couture. Tom Novembre a beaucoup tourné pour le cinéma et la télévision, aussi bien des longs que des courts métrages. Au cinéma, il a travaillé, entre autres, avec Yves Boisset (La fée carabine, 1986), Claude Lelouch (Un homme et une femme, vingt ans déjà, 1985), Jean-Pierre Mocky (Agent trouble, 1987 – Ville à vendre, 1993 – 13 French Street, 2007), Jean-Philippe Toussaint (Monsieur, 1989 – La Sévillane, 1992 – La Patinoire, 1998), Bernardo Bertolucci (Un thé au Sahara, 1990), Robert Altman.

 

Réservations : https://www.antoineticketing.com/index.php?event_id=6096

 

Fausse note Liban

 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire