Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Capharnaüm, gouvernement, sommet…l’actu de cette semaine au Liban

Par Noémie de Bellaigue | Publié le 25/01/2019 à 21:32 | Mis à jour le 25/01/2019 à 21:46
revue d'actu

L’actualité de ces sept derniers jours a été marquée par les nominations du film de Nadine Labaki aux Oscars et aux Césars, les disparitions de May Menassa et de Georges Nasser et la tenue du sommet économique arabe de Beyrouth.
 

Cinéma : «Capharnaüm» dans la cour des grands
Après avoir remporté le prix du jury du Festival de Cannes en mai dernier, le film de la réalisatrice libanaise Nadine Labaki, racontant l’histoire d’un jeune garçon qui porte plainte contre ses parents pour l’avoir mis au monde, a été nommé cette semaine aux Oscars et aux Césars dans la catégorie du meilleur film étranger.

 

Gouvernement : regain d’espoir, pression française
Neuf mois après les législatives, un certain climat d’optimisme a entouré pendant quelques jours sur le processus de formation du gouvernement, toujours bloquée par le « nœud sunnite », mais vendredi, la France, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a rappelé la nécessité qu’un gouvernement soit constitué avant une visite au Liban d’Emmanuel Macron, prévue en février mais qui pourrait être reportée.  

 

Sommet économique arabe en demi-teinte
Déserté par les chefs d’Etat arabes, le 4ème sommet économique arabe de Beyrouth a été sauvé in extremis par la présence de l’émir du Qatar, qui a annoncé le rachat d’un demi-milliard de dollars de la dette libanaise. Les pays arabes se sont mis d’accord sur la nécessité de régler la crise des réfugiés syriens. Ils se sont également mis d’accord sur la création d’une zone de libre-échange commercial ou d’un marché pétrolier.

 

Le Liban pleure deux de ses grandes figures artistiques
La journaliste May Menassa, qui a dirigé pendant des décennies les pages culture du quotidien de référence An-Nahar, est décédée à l’âge de 80 ans. Mme Menassa, qui a également fait de la télévision, a écrit une dizaine d’ouvrages dont des livres pour enfants, dont certains ont été primés. Pionnier du cinéma libanais, le réalisateur George Nasser est décédé à l’âge de 92 ans. En 1957, son film « Ila Ayn ? » (« Vers l'inconnu ?») a été le premier film libanais à être sélectionné en compétition officielle à Cannes.

 

10609615_1715860111963051_3896802397886420742_n

Noémie de Bellaigue

En vadrouille, à la recherche des clés de compréhension du Liban au coeur d'une région bouillonnante !
0 Commentaire (s)Réagir