Samedi 19 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Budget, Israël, Grindr… l’actu de la semaine au Liban

Par Théophile Courtier | Publié le 01/06/2019 à 15:53 | Mis à jour le 01/06/2019 à 16:01
revue d'actu_2

L’actualité des sept derniers jours a été marquée par l’approbation du budget 2019 par le gouvernement, l’évolution des négociations entre Israël et le Liban sur le tracé des frontières et l’interdiction de l’application Grindr.

 

Adopté par le gouvernement, le budget passe au Parlement
Le gouvernement a adopté lundi le budget de l’Etat pour l’année 2019, qui prévoit une réduction du déficit de 11 à 7,5% du PIB, au bout de trois semaines de discussions dans un climat de tension sociale. Le texte, qui contient plusieurs mesures d’austérité, pourrait être modifié au Parlement qui va entamer son examen lundi. 

 

Frontières : progrès dans les négociations entre le Liban et Israël
Menées par le sous-secrétaire d'Etat américain, David Satterfield qui multiplie les allers-retours entre Beyrouth et Tel Aviv, les discussions indirectes entre le Liban et Israël sur leurs frontières terrestres et maritimes communes, semblent progresser, à entendre les responsables libanais et israéliens. Néanmoins, selon des sources concordantes des deux côtés de la frontière, les négociations pourraient durer encore quelques temps.

 

Grindr interdit, Amnesty condamne
Le ministère libanais des Télécoms a décidé d’interdire l’accès à l’application de rencontre Grind, au motif que l’application « assure des liaisons amoureuses et sexuelles pour les homos et les bisexuels ». L’ONG Amnesty International a condamné cette décision qu’elle qualifie de « profondément régressive », ajoutant qu’elle portait atteinte aux droits de la communauté LGBTI locale.

                                                                                                   

« Affaire Itani » : la principale accusée innocentée

Le tribunal militaire a ordonné l’arrêt des poursuites contre l’ancienne directrice du bureau de lutte contre la cybercriminalité, Suzanne el-Hajj, accusée d’avoir fabriqué de fausses preuves contre le dramaturge Ziad Itani. Le deuxième accusé dans cette affaire, le pirate informatique Elie Ghabach, a également vu sa peine réduite. La clémence de ce verdict a suscité la colère des partis dits du 14 Mars qui y voient la main du CPL.

 

Unanimité contre l’implantation des Palestiniens
Alors que les Etats Unis doivent exposer sous peu un plan pour la paix au Proche-Orient qui ne prévoit pas un retour des réfugiés palestiniens, le Premier ministre Saad Hariri, le ministre des Affaires étrangères Gebran Bassil et le leader du Hezbollah Hassan Nasrallah ont exprimé leur opposition contre l’implantation des dizaines de milliers de Palestiniens résidant au Liban.

 

Les Etats Unis appellent l’Allemagne à bannir le Hezbollah
Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, en visite en Allemagne, a incité Berlin à proscrire le Hezbollah, trois mois après la décision de la Grande Bretagne de considérer le parti chiite dans son intégralité comme terroriste.

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

MiJo dim 02/06/2019 - 07:38

Très intéressant , cet article donne envie d’en savoir davantage sur les différents éléments évoqués. On souhaiterait en effet un approfondissement de ces questions mais bien sûr ce n’est sans doute pas le but de ce petit journal et c’est déjà une excellente approche de la situation actuelle et des problèmes soulevés .

Répondre