Vendredi 26 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Bruxelles, Tripoli, féminicide…l’actu de la semaine au Liban

Par Hélène Boyé | Publié le 16/03/2019 à 10:32 | Mis à jour le 16/03/2019 à 10:37
revue d'actu

L’actualité des sept derniers jours a été marquée par la conférence de Bruxelles sur les réfugiés syriens, la réconciliation Hariri-Rifi à Tripoli et les suites judiciaires d’un drame conjugal.

 

Réfugiés syriens : Hariri appelle à Bruxelles les grandes puissances à faire pression sur Assad
Par la voix de son Premier ministre Saad Hariri, le Liban a appelé la communauté internationale lors de la troisième conférence de soutien à la Syrie, organisée cette semaine par l’Union Européenne et les Nations Unies, à faire pression sur le président syrien Bachar el-Assad pour accélérer le retour des réfugiés syriens dans leur pays. Les pays donateurs ont promis de débloquer plus de 5 milliards de dollars pour les Syriens réfugiés dans les pays d’accueil, dont le Liban, plus de 3 milliards à destination des déplacés syriens sur le territoire syrien. Ces aides, également destinées à la reconstruction, sont conditionnées à une solution politique au conflit en Syrie.

 

Législatives partielles : Hariri rassemble la rue sunnite
En vue des élections législatives partielles à Tripoli, le 14 avril prochain, l'ancien ministre de la Justice, Achraf Rifi, faucon anti-Hezbollah reprochant à son ancien allié Saad Hariri d’avoir trop cédé au parti chiite, a annoncé qu’il ne se portera pas candidat à ce scrutin face à la candidate de M. Hariri, Dima Jamali, dont la victoire en mai dernier avait été invalidée par le Conseil constitutionnel. L’annonce a été faite après une réconciliation entre les deux hommes.

 

Un mari violent innocenté n’en a pas fini avec la justice
Le 7 juillet 2013, Roula Yaacoub, mère de cinq filles originaire du Akkar, au Liban-Nord, meurt d’une hémorragie cérébrale après avoir été frappée par son époux. Le mari violent, Karam el-Bazi n’a jamais été arrêté. Pire, en novembre dernier, la justice l’innocente pour absence de preuves probantes. L’association Kafa, qui milite contre la violence domestique, se pourvoit alors en cassation pour casser le jugement. Cette semaine, la Cour de cassation a accepté l’ouverture d’un nouveau procès qui débutera le 8 mai.

 

Cas de maltraitance sur personne à besoins spécifiques
Dimanche, les Forces de sécurité intérieure ont découvert un homme de 20 ans à besoins spécifiques maltraité et séquestré dans le grenier de la maison familiale, dans la région de Nabatiyeh, au Liban-Sud. Le père du jeune homme a été arrêté et déféré devant la justice, expliquant avoir pris l’habitude d’enfermer son fils dans le grenier lorsque qu’il s’absentait de son domicile avec son épouse. Le jeune homme à besoins spécifiques a été remis aux services sociaux qui l’ont placé dans un établissement spécialisé.

 

 

Hélène Boyé, directrice de la publication de LPJ Beyrouth

Hélène Boyé

Co-fondatrice et directrice de publication LPJ Beyrouth. Expatriée depuis plus de 17 ans au Liban, atteinte de « libanolose », mon seul désir, faire connaitre le Liban sous un autre regard.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Valence Appercu
J'AI TESTÉ POUR VOUS

J’ai testé pour vous : Fallera por un día (1ère partie)

Fallera por un día, c’est une nouvelle entreprise qui s’est lancée en plein cœur du centre historique de Valencia. Comme son nom l’indique, vous pourrez revêtir les costumes traditionnels des Falleros