Vendredi 16 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

"ADDITION", une comédie basée sur une histoire vraie !

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 05/03/2018 à 12:36 | Mis à jour le 05/03/2018 à 17:06
 Guillaume Bouchède Stéphane Guérin-Tillié Clément Michel Addition théâtre Monnot.

ADDITION est inspirée d’une histoire vraie. Non, pas exactement. Disons que la première réplique de la pièce est inspirée d’une histoire vraie. Enfin, presque.

Bon, voilà comment tout a commencé :

Un matin, lors de la tournée de ma précédente pièce « Une semaine... pas plus ! », j’ai dit à mes deux partenaires que je regrettais de les avoir invités à dîner la veille et je voulais savoir si ça ne les dérangeait pas de me rembourser.

Tous les deux ne m’ont évidemment pas pris au sérieux (ils avaient raison, je ne suis pas radin à ce point) et ils ont beaucoup ri. Passé cet instant de rigolade, j’ai immédiatement trouvé que ce dialogue serait un formidable point de départ pour une pièce si le personnage qui demande qu’on le rembourse ne plaisantait pas.

ADDITION est donc inspirée d’une vraie plaisanterie. Finalement, cette pièce pose un dilemme universel et intemporel. Il y a deux sortes d’individus sur terre : celui qui accepte et celui qui n’accepte pas. Celui qui n’a pas envie de se fâcher et celui qui n’a pas peur du conflit. En écrivant cette comédie, j’ai imaginé que mon Addition était un peu comme le prénom de Delaporte et La Patellière ou comme le tableau blanc d’Art de Yasmina Reza.

Je  ne  suis  pas  en  train  d’oser  une  comparaison  bien  présomptueuse  avec  ces  deux classiques, mais quand on écrit, on est forcément inspiré.

Voilà donc les univers auxquels j’ai pensés en inventant ces personnages. À l’époque du « Carton », je me permettais de citer Friends et Feydeau, plus tard,  j’ai parlé de Jean Poiret et Lubitsch pour « Une semaine... pas plus ! ». À priori, je suis donc toujours aussi inconscient et je n’ai pas peur de mentionner des références écrasantes.

Si je parle d’Art et du Prénom, c’est que ce tableau et ce prénom ne sont finalement que des « prétextes » pour découvrir des personnages, ce sont des points de départ très forts qui vont permettre à des personnages de tout mettre sur la table.

Cette Addition est, me semble t’il, elle aussi un déclic et un catalyseur qui va donner l’occasion, le temps d’un weekend, à ces trois amis de tout se dire ou presque...

Depuis ma première pièce « Le Carton », j’ai pris l’habitude d’écrire des comédies qui parlent de ma génération, des comédies qui soulignent nos angoisses, nos défauts, nos envies et nos aigreurs. À 40 ans passés, j’ai eu envie de raconter l’histoire de Jules, Axel et Antoine, ces trois quadras qui me ressemblent un peu. Non, beaucoup.

 

Par Clément    Michel    

 

Une production 62 events by Josyane Boulos

7-8-9-10-11 Mars 2018
Théâtre Monnot
Durée 1h30

Billets en vente chez Antoine toutes branches et en ligne: https://www.antoineticketing.com/index.php?event_id=4880

 

Plus d’infos sur 62events.com

Tel: 70 62 62 00

 

 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire