Mercredi 23 septembre 2020
Barcelone
Barcelone

SANTE – Dans quel quartier vit on le mieux à Barcelone ?

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 27/10/2015 à 23:00 | Mis à jour le 27/10/2015 à 17:37

L'agence de santé publique de Barcelone (ASPB) vient de publier son rapport annuel sur les niveaux de vie et de santé dans la ville. On constate sans grande surprise que les quartiers les plus défavorisés économiquement sont ceux qui présentent les pires indicateurs en matière de santé, et que les quartiers les plus riches offrent les meilleures conditions de vie dans ce domaine.

(Photo CC Valeria Dios

Cette année, l'ASPB a utilisé un outil développé par l'organisation mondiale de la santé (OMS) appelé Urban HEART, qui permet d'identifier et d'évaluer les inégalités sur le plan de la santé entre les personnes vivant dans des zones différentes de la ville. L'utilisation de cet outil, en identifiant les quartiers où se situent les groupes socio-économiques les moins bien lotis en termes de santé, va permettre de développer des stratégies afin d'agir sur ces groupes et de corriger les inégalités entre les différentes aires de Barcelone.

Qualité de l'eau : du plomb et du nitrate selon les zones
L'agence de santé publique de Barcelone réalise des contrôles de la qualité de l'eau à différents points de consommation de la ville, directement aux robinets des habitants. Sur l'année 2014, 325 robinets de particuliers ont été contrôlés : 38% des échantillons d'eau analysés ont présenté une anomalie. L'incidence la plus largement constatée est la présence de plomb dans l'eau (35% des contrôles). On constate également une insuffisance des produits désinfectants résiduels (4% des cas) ainsi que la prolifération de microorganismes due à l'infection des robinets (4%).
La qualité de l'eau distribuée dans la ville varie également d'un quartier à l'autre. La zone de Llobregat présente des taux de nitrate et de chlore dans l'eau plus élevés que dans le reste de la ville

Micro-trottoir : Et vous, qu'en pensez ?vous ?Quel est pour vous l'indicateur de santé publique le plus important ?
(crédit image : La Mite 2013)

Carlos, 34 ans : "La qualité de l'air. Barcelone est une ville très polluée, on le voit, on le sent. Moi je m'échappe à la montagne dès que je peux".

Manoli, 56 ans : "L'assistance sanitaire. Le plus important c'est d'avoir de bons soins lorsque l'on en a besoin".

Jorge, 36 ans : "La qualité de l'air, sans hésitation".

David, 28 ans : "La qualité de l'air. C'est ce qui préoccupe le plus parce qu'on ne peut pas agir dessus. Même si l'on est en bonne santé, la qualité de l'air nous affecte".

Laura, 43 ans : "L'assistance sanitaire. Je veux savoir que tout se passera bien si mes enfants ou moi-même avons besoin de soins".

Oscar, 33 ans : "La qualité de l'air. Même si toutes les grandes villes en souffrent".

Miguel, 48 ans : "Les maladies. Je pense que le niveau de maladies chroniques et l'espérance de vie sont le reflet du niveau de santé global".

Maria, 64 ans : "L'assistance sanitaire. Avoir accès aux soins, un bon accueil et des médecins compétents".

Alex, 29 ans : "La qualité de l'air. Pour le reste, je ne consomme que de l'eau en bouteille, et on a une bonne assistance sanitaire ici".

Qualité de l'air : mauvaise dans l'Eixample
Le trafic routier est la source principale de la contamination de l'air dans les grandes agglomérations. Barcelone fait d'ailleurs partie des villes où il y a le plus de circulation en Europe et dans le monde. La préoccupation principale à ce sujet provient de la persistance d'une présence élevée de dioxyde de nitrogène (NO2) dans l'air, élément émis par les véhicules à moteurs diesel. L'Union européenne a lancé une alerte en fixant une limite de NO2 à ne pas dépasser. Limite qui n'est pas toujours respectée dans les grandes villes. A Barcelone, les autorités tentent de contrôler les émissions de cet élément contaminant en suivant les recommandations de l'OMS, mais les évolutions de NO2 sont différentes d'un quartier à l'autre. Les quartiers qui accumulent le plus de trafic routier ont maintenu leur niveau d'émission cette année, sans l'augmenter. La zone de Sarria? - Sant Gervasi a même réussi à baisser sont niveau annuel de NO2 de 22%. Malgré tout, la limite annuelle de 40mg par m3 est dépassée dans les zones de l'Eixample, (52mg/m3) et de Gràcia et de Sant Gervasi (52mg/m3). Les autres points de contrôles de la ville respectent les normes en présentant des niveaux compris entre 28 mg/m3 dans le parc de Val d'Hebrón et 39 mg/m3 à Poblenou.

On vit moins longtemps à Ciutat vella et plus à Sarria? ou les Corts
En 2014, l'espérance de vie à Barcelone a augmenté. Les hommes vivent en moyenne jusqu'à 80,7 ans et les femmes jusqu'à 86,6 ans (en 2012 elle était de 79,9 ans pour les hommes et 85,7 ans pour les femmes). L'étude met en avant un fait curieux : l'espérance de vie de la population sans études universitaires est d'environ quatre ans de moins. En outre, il y a aussi des disparités entre districts : dans le district de Ciutat Vella (recouvrant les quartiers du Raval, du Gótico, de la Barceloneta et de San Pedro, Santa Catalina et la Rivera) l'espérance de vie est inférieure de 3 ans pour les hommes et de 2 ans pour les femmes par rapport à la moyenne de la ville. A l'inverse, vous pouvez vivre jusqu'à 2 ans de plus à Les Corts et à Sarria?. D'ailleurs, l'évolution la plus importante est constatée pour le quartier de Les Corts, où depuis 2007 les femmes ont gagné une année d'espérance de vie supplémentaire.

25% des quartiers de la ville défavorisés en termes de santé
Le rapport, grâce au système d'évaluation Urban HEART, met en avant les quartiers dans lesquels les indicateurs sur le plan de la santé sont rouges. Les zones qui obtiennent systématiquement les pires résultats sont les quartiers de Nou Barris et Ciutat vella. Voici les quartiers qui sont classés parmi les moins avantageux en termes de santé sur les 73 quartiers de la ville :
? district Ciutat Vella : Raval, Gótico, Barceloneta et San Pedro, Santa Catalina et la Rivera
? Nou Barris : El Turó de la Peira, Can Peguera, les Roquetes, Verdun, la Prosperitat, Trinitat nova, Torre Baró, Ciutat Meridiana, Vallbona
? Sant Andreu : Baró de Viver, Bon Pastor, la Trinitat Vella
? Sant Marti : Besòs y Maresme
? Horta-Guinardó : el Carmel
? Sants-Montjuïc : la Marina del Prat Vermell
En face, les quartiers qui présentent les meilleurs indicateurs en termes de santé sont ceux de Sarria? - Sant Gervasi, les Corts, et Gràcia.

Perrine LAFFON (lepetitjournal.com ? Espagne) Mercredi 28 octobre 2015
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

Jean Bastianelli, nouveau proviseur du Lycée français de Barcelone

Normalien et agrégé d'allemand, Jean Bastianelli a quitté son poste de proviseur du lycée Louis-le-Grand pour assumer la charge identique à partir de cette année au Lycée Français de Barcelone.

Vivre à Barcelone

VIE PRATIQUE

Le permis de conduire français à Barcelone

Tout citoyen de l’Union européenne circulant et résidant en Espagne depuis au moins deux ans doit renouveler son permis de conduire s’il est titulaire d’un permis français à durée indéterminée.

Expat Mag

Chennai Appercu
CINÉ

Le cinéma indien: l’usine à rêves

L’Inde est de loin le pays qui entretient le rapport le plus passionné avec le monde cinématographique. Cet engouement pour le septième art dépasse les frontières. Bollywood ? oui, mais pas que.