L'Espagne va réguler le cannabis médical

Par Perrine Laffon | Publié le 05/07/2022 à 15:30 | Mis à jour le 06/07/2022 à 15:04
Photo : CC
affiche sur du Cannabis à des fins purement thérapeutiques

L'État espagnol saute le pas : le cannabis à des fins thérapeutiques devrait être distribué par les pharmacies d'ici la fin de l'année.

 

La Commission spéciale sur la Santé du Congrès des députés espagnols a approuvé lundi dernier un texte qui donne le feu vert à la régulation du cannabis à des fins thérapeutiques dans le pays. La mesure, qui a donné lieu à des négociations entre partis politiques, a compté sur le soutien du PSOE, de Unidas Podemos, Ciudadanos, PNV et de PDeCAT. Les partis ERC et Bildu se sont abstenus, tandis que Vox et le Partido Popular se sont opposés au projet.

 

Ne croyez pas qu'il sera possible d'obtenir une prescription médicale pour pouvoir fumer un joint, loin de là

Qu'est-ce qui sera légal ?

La commercialisation de dérivés du cannabis à des fins thérapeutiques n'a rien à voir avec la légalisation du cannabis sous toutes ses formes : ne croyez pas qu'il sera possible d'obtenir une prescription médicale pour pouvoir fumer un joint, loin de là. Le projet envisage de rendre accessible aux consommateurs certains médicaments dérivés du cannabis. Il s'agit de formules utilisant des principes actifs bien précis de la plante pour lutter contre les douleurs chroniques. L'inhalation de la fleur de cannabis (par vaporisation) semble encore exclue. La combustion (le fait de fumer la plante) reste totalement interdite.

 

Qui pourra y accéder ?

Les traitements à base de cannabis seront prescrits par les médecins. Le public visé par ces prescriptions sera également limité : toutes les douleurs ou pathologies ne sont pas éligibles pour être soignées avec du cannabis thérapeutique. Initialement, le texte étudié par la commission contemplait l'usage du cannabis uniquement pour des patients souffrant de scléroses multiples, de convulsions ou de certaines formes d'épilepsies. Finalement, après débat entres les partis, les prescriptions devraient être étendues aux patients souffrant d’endométriose, de douleurs oncologiques ou aux personnes souffrant de nausées et de vomissements provoqués par les traitements de chimiothérapie.

 

 

Image du cannabis et ses propriétés thérapeutiques

 

D'une manière générale, ce type de substances pourra venir en aide aux patients souffrant de douleurs chroniques lourdes : on estime qu'environ huit millions de personnes en sont victimes. Mais attention, cela ne signifie pas que le cannabis médical sera la solution à prescrire pour tous. Chaque patient et chaque pathologie doivent être étudiés au cas par cas.

 

Où et à partir de quand ?

Le Congrès des députés a validé un rapport sur l'usage et le contrôle de ce type de substance afin de demander au ministère de la Santé d'autoriser la commercialisation des médicaments dérivés de la plante de cannabis. C'est désormais l'Agence espagnole du médicament qui est en charge d'intégrer ces nouvelles mesures dans la réglementation actuelle, et cela dans un délai de six mois.

Le document validé par le Congrès recommande que le cannabis médical soit distribué par les pharmacies du système de santé public, de préférence par les pharmacies dites hospitalières.

Le marché du cannabis thérapeutique est en plein essor, avec une croissance annuelle estimée à minimum 20% par an jusqu'en 2026

L'Espagne rejoint donc la liste des pays européens dans lesquels le cannabis à des fins thérapeutiques est légal. Depuis que l'OMS a revu la classification du cannabis en 2020, le nombre de pays autorisant le cannabis médical ne cesse d'augmenter. Le marché du cannabis thérapeutique est aujourd'hui en plein essor, avec une croissance annuelle estimée à minimum 20% par an jusqu'en 2026. Selon les spécialistes, le marché du cannabis médical dépassera les 25,5 milliards d'euros d'ici quatre ans.

 

Sur le même sujet
perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale