Jeudi 4 juin 2020
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

"Brazalete azúl" : certains doivent sortir pour des raisons vitales

Par Perrine Laffon | Publié le 01/04/2020 à 19:11 | Mis à jour le 01/04/2020 à 19:26
Photo : Reproductive Health Supplies Coalition
brassard bleu confinement espagne

Depuis le début du confinement en Espagne, personne n'est autorisé à sortir dans la rue sauf dans certains cas bien précis définis par le gouvernement et contrôlés par les autorités (déplacements pour s'approvisionner en aliments, trajet vers le lieu de travail pour certains...). 

 

Et nombreux sont ceux qui veillent au respect de ces règles depuis leurs balcons. Si la situation est difficile pour tous, elle devient très compliquée pour certains malades et leurs familles. Les personnes atteintes de maladies psychiques ou de certains handicaps sont effectivement autorisées à sortir accompagnées pour prendre l'air un court instant pour des raisons de santé. 

Certains d'entre eux néanmoins, comme les autistes par exemple, n'ont pas de marques ou d'aspect physique reconnaissables permettant de les identifier comme faisant partie de ce groupe d'individus autorisés à sortir. Certaines familles accompagnant ces malades ont du faire face aux reproches et à l'agressivité de voisins confinés. 

Afin d'éviter les confusions et les scènes de tensions, les associations ont proposé aux parents de fixer un bout de tissu bleu aux bras de leurs enfants lors de ces promenades, pour les rendre reconnaissables. 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

LEPETITJOURNAL.COM

Merci pour votre soutien !

Plus de 150 lecteurs ont déjà apporté leur contribution à la campagne de soutien Je l’aime Je l’aide lancée par lepetitjournal.com. Il n’est pas trop tard pour participer !

Expat Mag

"Black Lives Matter" : cri de ralliement pour un monde sans racisme

Après la mort tragique de George Floyd, Afro-Américain, asphyxié par un policier à Minneapolis, la colère et l’indignation ont envahi les rues des grandes villes du monde.

Sur le même sujet