Dimanche 8 décembre 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le centre Pompidou et la Caixa signent un accord sur 5 ans 

Par Arthur Diaz | Publié le 14/07/2019 à 12:00 | Mis à jour le 14/07/2019 à 22:43
Photo : DR
caixaforum

Les deux organisations ont présenté le 11 juillet à Barcelone l’accord de collaboration qui lie les deux institutions pour l’organisation de six expositions conjointe de 2019 à 2024 dans divers espaces d’exposition CaixaForum, en Espagne. 

 

Depuis de nombreuses années, les deux institutions collaborent pour organiser des expositions et des prêts d’œuvres. Le public espagnol pourra désormais découvrir les collections du musée français. 

Les deux équipes travailleront ensemble pour définir le contenu et l’organisation des expositions, spécialement pensées pour un public espagnol. Elles seront présentes à Madrid, Barcelone, Saragosse, Palma, Gérone, Tarragone, Lérida et Valence. 

 

The Camera City - Scènes de la modernité

caixaforum espagne


Cette exposition traite de l’appareil photo, de la caméra et de la ville, de photographes et de cinéastes qui ont documenté, représenté et analysé les paysages urbains. Ses différents volets racontent comment la photographie a décrit l’euphorie de la métropole et la solitude de la ville moderne, des cités en pleine expansion à la mélancolie générée par son déclin. Organisée par Florian Ebner, Chef du service du cabinet de la Photographie du Centre Pompidou, l’exposition présente des photos, des films, des vidéos et des documents imprimés venus des collections du Centre Pompidou, montrés en dialogue avec des photographies et des films issus des principales collections photographiques espagnoles.

On citera, parmi les œuvres, celles de Paul Strand, Marc Riboud, Lisette Model, Valérie Jouve, Henri Cartier-Bresson, Viktoria Binschtok, Diane Arbus, Manel Armengol, Luis Buñuel, Francesc Català Roca ou Carlos Pérez de Rozas.

CaixaForum Barcelone, 2019
CaixaForum Madrid, 2020
CaixaForum Saragosse, 2020

 

JEAN PROUVÉ

caixaforum espagne

Une relation étroite unit le Centre Pompidou et le grand ingénieur et constructeur français Jean Prouvé. Il a, en particulier, présidé le jury international qui a choisi le projet de Renzo Piano et Richard Rogers pour la construction du bâtiment qui accueille l’institution. En 1990, une grande rétrospective lui a été dédiée et une relation solide et continue avec sa famille s’est alors scellée.

Suite à la création, en 1992, de la collection d’architecture du Centre Pompidou et grâce au soutien de la famille Prouvé, un nombre très important d’œuvres (maquettes, croquis, mobilier, objets, etc.) illustrant les créations les plus emblématiques du maître ont intégré sa collection. Organisée par Olivier Cinqualbre, Conservateur en chef du service architecture du Musée national d’art moderne – Centre Pompidou, l’exposition se propose de montrer les multiples facettes du parcours de Jean Prouvé : son travail architectural, sa création mobilière, sa collaboration avec les architectes, ses recherches dans le domaine de l’industrialisation du bâtiment, son enseignement et ses dessins de conception. Elle utilise pour ce faire des maquettes originales, des archives écrites et photographiques, des meubles historiques (dont ceux de l’exposition de l’Union des artistes modernes de 1930) ou ceux des grandes séries de l’après-guerre, ainsi que des éléments d’édifices à échelle 1.

CaixaForum Madrid, 2020
CaixaForum Barcelone, 2021
CaixaForum Saragosse, 2021
CaixaForum Palma, 2022


Form Follows Nature - Le biomorphisme

caixaforum espagne

En 1936, Alfred H. Barr Jr – directeur visionnaire du MoMA à New York – introduisait officiellement le terme de biomorphisme (du grec bios et morphè) pour désigner la traduction des formes organiques de la nature dans les arts plastiques et appliqués, ainsi que dans l’architecture. Perceptible dès les créations de l’Art nouveau, c’est surtout après le hiatus de la Première Guerre mondiale et l’émergence du mouvement surréaliste que l’on assiste à un nouvel engouement pour les formes issues de la nature. Cette esthétique aux lignes sinueuses et aux contours souples s’oppose à la rationalité géométrique des courants constructivistes. On peut par exemple en rapprocher la métamorphose du corps humain chez Picasso, les sculptures de Jean Arp, qui oscillent entre matière organique et structure minérale, les mobiles d’Alexander Calder, les tableaux de Joan Miró, peuplés de figures abstraites évoquant des organismes ou encore les motifs cellulaires que Vassily Kandinsky introduit dans ses peintures.

Cette exposition vise à retracer le dialogue fécond qui s’est établi entre l’art et la nature, du surréalisme à nos jours. La sélection mettra en perspective la peinture, la sculpture, la photographie, le cinéma, le design et l’architecture. Les chefs-d’œuvre de Picasso, Matisse, Kandinsky, Miro et Arp côtoieront des films sur des vers marins ou des photos de nus transfigurés en fleurs. Dans un parcours sensuel qui déjoue la chronologie et une catégorisation didactique, le visiteur se verra proposer une véritable plongée dans le monde de la nature qui, à l’ère numérique, apparaît comme le seul garant de pureté et de vérité.

CaixaForum Barcelone, 2022
CaixaForum Madrid, 2022
CaixaForum Saragosse, 2023
CaixaForum Valence, 2023


To Experiment Photography

caixaforum espagne

La photographie, inventée originalement pour enregistrer avec précision et fidélité l’univers tel qu’on le voit, est aussi devenue, avec le temps, une source d’expérimentation de formes nouvelles. L’utilisation détournée de l’appareil
photo et des matériaux photosensibles a ouvert de nouveaux champs d’investigation dans le domaine artistique. Par le biais des collections du Centre Pompidou, l’exposition témoigne d’un répertoire de formes inépuisable.
L’exposition, organisée par Karolina Lewandowska, Conservatrice au cabinet de la photographie, Musée national d’art moderne – Centre Pompidou, rend compte des usages non documentaires de la photographie en juxtaposant des œuvres historiques et contemporaines. Ainsi, la section consacrée aux photographies obtenues sans appareil photo associera Man Ray et László Moholy-Nagy à Christian Marclay ; « Les Jeux d’échelle » inclura des œuvres de Lucien Hervé et de Florence Henri mises en dialogue avec celles de Sophie Ristelhueber ou Mishka Henner ; la section sur le photomontage présentera par ailleurs des œuvres de Pierre Boucher, de Barbara Kruger et du duo Broomberg et Chanarin ; la partie qui aborde les procédés « alchimiques » confrontera les brûlages ou chimigrammes de Raoul Ubac ou Théodore Brauner à ceux d’artistes comme Heinz Hajek-Halke et Alix Cléo Roubaud ; la partie « Jeux de lumière » présentera les différentes stratégies d’exploitation à travers des œuvres de Raoul Hausmann, Berenice Abbott, Barbara Morgan, Raymond Hains ou encore Yuki Onodera.

CaixaForum Barcelone, 2023
CaixaForum Madrid, 2023
CaixaForum Saragosse, 2023


Sonia et Robert Delaunay - Rythmes sans fin

caixaforum espagne

Organisée par Angela Lampe, Conservatrice du Musée national d’art moderne – Centre Pompidou, l’exposition met en lumière l’extraordinaire richesse de la collection Robert et Sonia Delaunay du Centre Pompidou, qui doit beaucoup à l’importante donation que Sonia et son fils Charles ont faite à l’État français en 1964. Au travers d’une centaine d’œuvres – peintures, dessins, reliefs, mosaïques, maquettes, tissus, photographies – et de documents, l’exposition explore tout le spectre de la carrière de ces deux figures majeures de la modernité, qui ont participé aux principaux mouvements artistiques ayant ancré l’avant-garde du début du XXe siècle dans l’histoire de l’art. Des premiers tableaux de Robert Delaunay (1885-1941) aux dernières créations de Sonia Delaunay (née Sophie Stern, 1885-1971), cette rétrospective du couple illustre la recherche de leur collaboration depuis leur rencontre à Paris en 1907, célébrant le mouvement, le débordement visuel de la modernité et le tempo effréné de la vie urbaine avec un foisonnement d’œuvres, sur une multitude de supports, qui associent la lumière et les couleurs, pures et simultanées.

CaixaForum Barcelone, 2023
CaixaForum Madrid, 2024

Nous vous recommandons

arthur diaz

Arthur Diaz

Jeune journaliste partagé entre la France, le Canada et l’Espagne. Arthur est passionné par la politique. Motivé et polyvalent, il a déjà travaillé pour la télévision québécoise.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Madrid Appercu
VIE PRATIQUE

La double nationalité franco-espagnole bientôt possible

Avec ce nouvel accord, la France sera le premier pays européen avec lequel l'Espagne aura une convention de ce type, ce qui représente un véritable symbole de l’amitié entre les deux pays.

Vivre à Barcelone

TRADITIONS

La "crèche de Colau" fait polémique à Barcelone

Inaugurée vendredi dernier, la crèche de la municipalité d'Ada Colau n'est pas au goût de tout le monde à Barcelone. Les précédentes propositions de crèches avaient déjà fait polémique dernièrement

Expat Mag

Bangkok Appercu
TOURISME

A la découverte du patrimoine thaïlandais reconnu par l’UNESCO

Réputée pour ses plages tropicales et parcs nationaux, ses temples, ses ruines anciennes, la Thaïlande ne manque pas de charme et plusieurs sites ou villes sont d'ailleurs reconnus par l’UNESCO

Sur le même sujet