Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Quelles opportunités d'emplois pour les Français en Espagne?

À la veille du salon de l'emploi francophone du 29 septembre prochain à Barcelone, interview de l'organisateur Pierre-Olivier Bousquet, fondateur du Service Emploi des Français en Espagne et président de l'Union des Français de l'Etranger en Catalogne.

PO BousquetPO Bousquet
DR
Écrit par Francis Mateo
Publié le 23 septembre 2023, mis à jour le 23 septembre 2023

 

Quelles sont aujourd'hui les possibilités d'emploi pour les Français et francophones en Espagne?

Pierre-Olivier Bousquet: Le marché de l'emploi en Espagne offre de grandes opportunités. Si l'on raisonne de manière générale et par secteurs, l'hôtellerie est particulièrement porteuse en Andalousie. Barcelone est par ailleurs internationalement réputée dans le domaine de la tech, où un grand nombre d'entreprises françaises sont présentes et en développement, comme en témoigne le succès de la French Tech dans la capitale catalane. De son côté, Madrid est également intéressante pour tous les métiers administratifs. Globalement, c'est plutôt le secteur tertiaire qui est en demande de tous types de profils francophones, mais avec une nette amélioration qualitative des offres d'emploi, y compris dans les call-centers qui recrutent aujourd'hui parfois à bac+3. Il en est de même dans le secteur de l'hôtellerie, avec des postes de responsabilités à pourvoir où les Français sont reconnus pour leur savoir-faire, tels que les food & beverage managers. L'hôtellerie-restauration, comme d'ailleurs l'ensemble du secteur touristique en Espagne, reste très dynamique dans le recrutement de personnel francophone.

 

photo du salon avec les visiteurs
Ce salon de l'emploi à Barcelone rencontre un franc succès

 

Quelles sont les difficultés dans la recherche d'emploi pour les Français en Espagne?

C'est d'abord la méconnaissance du marché de l'emploi et de ses spécificités. Un autre facteur peut-être évidemment une mauvaise maîtrise de la langue. Et il faut ajouter aussi la difficulté administrative que l'on éprouve parfois à obtenir le NIE, numéro d'identification fiscale obligatoire qui requiert souvent des démarches un peu longues et un peu pénibles. Mais globalement, ce n'est pas très compliqué de venir s'installer de ce côté-ci des Pyrénées et de profiter des opportunités d'emploi, surtout pour les candidats qui parlent déjà espagnol. Il faut simplement bien se renseigner, et c'est aussi la vocation de notre Salon de l'emploi.

 

Pierre Olivier Bousquet aide un visiteur
"Nous avons aujourd'hui des entreprises qui actent déjà un pré-recrutement le jour même du salon avec certains candidats"

 

Justement, quel est le rôle du salon de l'emploi francophone que vous organisez le 29 septembre prochain à Barcelone?

Ce salon a trois objectifs: le premier, c'est évidemment de permettre aux Français qui résident en Espagne de trouver un emploi; mais il s'agit aussi de valoriser le français comme un atout pour obtenir un travail en Espagne, ce qui est logique, puisque l'Espagne est le premier partenaire commercial de la France. Il faut donc profiter de cette position privilégiée pour renforcer les synergies entre les entreprises des deux pays, et cela passe donc également par la valorisation de notre langue en milieu professionnel. Le troisième grand objectif de ce salon, c'est d'encourager les Français demandeurs d'emplois en Occitanie à s'intéresser aux offres en Catalogne. Car les deux régions sont frontalières, et présentent des caractéristiques opposées en matière de dynamique d'emploi: l'Occitanie est la région de France la plus sinistrée sur ce plan, alors que le dynamisme du marché de l'emploi reste vif en Catalogne. Il y a donc ici un véritable enjeu en matière de mobilité professionnelle transfrontalière.

Avec les Français d'Occitanie, il y a un véritable enjeu en matière de mobilité professionnelle transfrontalière

Comment évolue votre salon de l'emploi francophone?

Ce rendez-vous de Barcelone est la 24ème édition d'un salon qui a constamment évolué vers davantage de qualité et d'efficacité. Car nous faisons un travail important en amont pour détailler le plus précisément possible l'offre des entreprises présentes. Les candidats qui viennent savent donc déjà si leur profil correspond aux attentes et vers quelles entreprises ils doivent se diriger pour trouver un emploi qui leur correspond. Cela se traduit en gain de temps pour les recruteurs présents sur la trentaine de stands, mais aussi en gain d'efficacité pour les employeurs comme pour les demandeurs d'emplois. De fait, nous avons aujourd'hui des entreprises qui actent déjà un pré-recrutement le jour même du salon avec certains candidats. Je tiens enfin à souligner la dimension également institutionnelle de notre salon, où sont par ailleurs présentes des structures d'accompagnement des demandeurs d'emploi, comme par exemple Barcelona Activa. C'est très important, car il ne s'agit pas simplement un lieu d'échanges de curriculum vitae ou un simple catalogue d'offres d'emploi avec lequel les candidats devront se débrouiller ; notre salon a vocation à aider et accompagner les Français et francophones, leur permettre au mieux de s'insérer sur le marché de l'emploi en Espagne.

Renseignement sur le Salon de l'emploi à Barcelone

 

francis mateo
Publié le 23 septembre 2023, mis à jour le 23 septembre 2023

Flash infos