Mercredi 21 février 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EMPLOI - Bilan du salon pour les francophones de Barcelone

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 24/05/2017 à 22:00 | Mis à jour le 27/05/2017 à 11:33

Après une édition réussie à Madrid, le salon de l'emploi francophone reprenait hier ses quartiers à Barcelone. Nouveaux arrivants, personnes en recherche d'emploi ou encore en reconversion professionnelle, ils étaient nombreux à s'être déplacés pour venir assister aux conférences et rencontrer des structures offrant des emplois à Barcelone. Retour sur cette journée et sur les impressions qu'elle a laissé dans la communauté française.

Organisé par l'Union des Français de l'Étranger (UFE), le salon de l'emploi francophone fêtait hier sa quatrième édition à Barcelone, l'occasion pour les nombreux Français et francophones de la ville de venir recueillir de précieux conseils sur le marché du travail de la capitale de la Catalogne. Près de 650 personnes se sont déplacées pour venir rencontrer des entreprises ou encore des cabinets de recrutements. En parallèle, des conférences se sont succédées tout au long de la journée pour prodiguer des conseils aux expatriés mais aussi pour apporter des clés de lecture quant à la recherche d'emploi en Espagne, ainsi que sur les domaines les plus porteurs du moment. Interrogé sur son ressenti après le déroulement de la journée, le vice président de l'UFE Espagne Pierre-Olivier Bousquet, qui a créé le salon de l'emploi francophone il y a quatre ans,  a souligné le côté "qualitatif" de cette édition, aussi bien du côté des visiteurs, qui sont venus avec des objectifs et des idées précises de ce qu'ils veulent faire, que du côté des entreprises et des intervenants présents.

Les nouveautés du salon
Pour cette quatrième édition, l'offre proposée aux Français et francophones était supérieure. En effet, lors de l'édition précédente en septembre dernier, le salon comptait 18 stands. Cette fois-ci, ils étaient au nombre de 25. D'autre part, l'offre était également plus diversifiée, avec pour la première fois, la participation du département entreprenariat de la Generalitat mais aussi du ministère de l'emploi. Cette qualité s'est aussi retrouvée dans les conférences proposées aux Français en recherche d'emploi. En effet, le salon s'est placé sous le signe des technologies avec la participation d'un chef d'entreprise depuis la France par Skype pour échanger avec les participants. Pierre-Olivier Bousquet s'est également "réjoui de l'implication d'un autre conseiller consulaire, Philippe Ogonowski", conseiller consulaire pour la première circonscription d'Espagne. Ce dernier a réalisé un atelier/débat avec des représentants du syndicat Comisiones obreras. Ils se sont attachés à définir le cadre légal de travail auquel est confronté un Français qui arrive à Barcelone, les points communs et différences avec la France, tout en donnant des détails pratiques (lecture d'une fiche de paye, définition d'un contrat de travail, données sur la Sécurité Sociale). Cette séance a été une réussite et de nombreux échanges ont pu avoir lieu.

Un soutien pour les francophones
Si certains sont majoritairement venus pour assister aux conférences, d'autres insistent sur l'importance de pouvoir rencontrer des professionnels afin de comprendre comment fonctionne le marché du travail barcelonais. En effet, parmi les visiteurs, nombreux étaient ceux qui venaient juste d'arriver dans la ville et qui voyaient dans cet événement une véritable aubaine. "Ce salon est une très bonne initiative, surtout pour moi qui vient d'arriver à Barcelone et qui suis un peu perdue et qui ne sait pas trop où chercher" a déclaré une jeune femme de 25 ans. D'autres sont venus, à l'image d'un jeune Français ayant terminé ses études récemment, s'informer sur les équivalences en terme de diplômes dans le but de s'installer à Barcelone et d'y débuter leur vie professionnelle. De manière générale, les impressions sont très positives sur le salon: "Je pense avoir trouvé quelques pistes qui pourraient peut-être déboucher sur quelque chose" nous confiera un jeune homme. "Quoi qu'il en soit, je pense que ce genre d'événement est toujours bon, notamment parce qu'il permet de se construire un réseau. J'avais participé à l'édition de septembre, qui n'avait pas débouché sur un emploi, mais j'avais pu rencontrer des gens qui se sont souvenus de moi et qui m'ont permis de rencontrer d'autres personnes par la suite". De leur côté, les conférences ont elles aussi remporté un franc succès, salué par les visiteurs comme par les intervenants. Une coach responsable d'un atelier s'est dite ravie de son intervention, notamment suite aux échanges fructueux qu'elle a pu avoir avec les Français venus assister à la séance. 

Les Français, des profils recherchés
Du côté des exposants (entreprises, cabinets de recrutements, écoles...), il est également  ressorti une certaine satisfaction de l'événement. Certains, notamment les cabinets de recrutement, sont très enthousiastes à l'idée de rencontrer des francophones, qui ont souvent "un profil intéressant". À titre d'exemple, Babel recherche notamment des profils multilingues. Il insiste aussi sur l'importance de ces événements pour pouvoir rencontrer les candidats et ne pas juste les considérer comme "des numéros". Sur l'ensemble des intervenants, la majorité a eu des bons rapports avec les Français et francophones, et estiment avoir des pistes potentielles pour leurs prochaines offres d'emploi. En effet, sur 28 candidats rencontrés, CPM pensent revoir quinze d'entres-eux, dont les profils les ont particulièrement intéressés.
Pour cette quatrième édition du salon de l'emploi francophone, les professionnels ont remarqué un changement au niveau du public visiteur : si les participants étaient cette fois-ci moins nombreux (principalement parce que les éditions du mois de septembre coïncident avec l'arrivée massive de nouveaux arrivants à Barcelone), les profils présentés ont en revanche gagné en qualité, avec des compétences et des expériences très intéressantes. 

Clémentine COUZI (www.lepetitjournal.com - Espagne) Jeudi 25 mai 2017
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

0 CommentairesRéagir